27.4 C
New York
mercredi, juillet 6, 2022

Buy now

spot_imgspot_img

Assainissement de la ville de Conakry: la présidente de l’ONG « FES » loue les efforts du gouvernement

La gestion des ordures dans la capitale guinéenne est un véritable casse-tête pour les services en charge de la collection et le transport de celles-ci surtout pendant les périodes hivernales. Malgré des efforts consentis par le gouvernement, beaucoup de citoyens se plaignent de l’état insalubre de la ville de Conakry. Pourtant, au dire de la présidente de l’ONG « Femme engagée pour la salubrité » depuis l’avènement du pouvoir actuel, la gestion des ordures a connue une forte amélioration grâce aux initiatives du président de la République. La création du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement a apporté un plus au combat quotidien contre l’insalubrité dans la capitale guinéenne. Mabinty Soumah a déclaré que contrairement à ce qu’on a connu dans le passé, il y a eu d’énormes efforts consentis dans la gestion des ordures à Conakry dans la dernière décennie.
« La gestion des ordures à Conakry, toutes les parties prenantes font de leur mieux pour que les choses se passent bien. Il y a deux ans, on a lancé Conakry ville propre avec le premier Ministre. Depuis ça, nous œuvrons, les difficultés ne sont plus les mêmes, il y a un allègement, il y a des changements positifs. Quand l’actuel ministre de l’hydraulique et de l’assainissement est arrivé, au moment où il arrivait la situation n’était pas à ce niveau et de ce moment jusqu’aujourd’hui, vous constaterez qu’on a les poubelles publiques partout. Ça facilite d’une manière ou d’une autre la chose et surtout que les gens s’organisent de mieux en mieux pour tout ce qui concerne les ordures. Ce n’est pas évident mais il y a énormément d’effort. Vous savez la démographique est une chose qui ne nous aide pas sur les questions de salubrité, on est obligé de le dire, Conakry est surpeuplé. Les ordures c’est tous les jours, il y a énormément d’efforts mais quand on regarde, on a comme l’impression que rien n’avait été fait pourtant il y a énormément d’effort », a t-elle indiqué.

En dépit de ces efforts, la présidente de l’ONG FES demande aux citoyens à adopter un comportement civique et à l’État d’accompagner les ONG évoluant dans l’assainissement.
« Je demande aux citoyens de continuer à observer les comportements civiques, il faut continuer à avoir un comportement civique et responsable. Et là, je m’adresse à mes sœurs, c’est elles qui sont les mères, quand les enfants tombent malade c’est elles qui sont les premières a être inquiétées et c’est à leur niveau que je lance cet appel. Ne vous fatiguez jamais, si aujourd’hui vous trouvez que trier est difficile arrangez-vous quand-même à ne pas vivre dans la même maison que les ordures. Ça veut dire qu’il faut les gérer quotidiennement pour que ça aille là où il faut aller. A l’État, c’est de lui dire de donner un peu plus de force aux organisations de la société civile pour leur permettre de travailler. On ne se substitue pas à un État ou à un gouvernement, Non! nous venons en appui, nous venons apporter notre aide par rapport aux initiatives qui sont déjà là et aux programmes du gouvernement. Donc c’est de nous encourager, c’est de nous donner des coups de frange et nous faciliter la tâche pour que nous puissions les aider puisque c’est du domaine de l’État. Nous sommes tous guinéens, nous ne pouvons pas rester là sans rien faire. C’est pourquoi je demande à l’État d’aider les organisations de la société civile qui évoluent dans le domaine de l’assainissement, cela sera une bonne chose », a t-elle lancé.

il faut noter sue l’ONG Femme engagée pour la salubrité est une organisation à 99% femmes. Elle évolue dans la protection de l’environnement et de l’assainissement.

Facinet Camara 620794714

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,382SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner

Derniers articles