22.9 C
New York
jeudi, août 18, 2022

Buy now

spot_imgspot_img

Cellou Dalein désigné porte-parole du CPP : quatre partis politiques sur onze, désapprouvent le choix !

Réuni ce jeudi, le 13 janvier 2022, au siège de l’Union des Forces Républicaines (UFR), les membres du collectif des partis politiques (CPP) qui regroupe en son sein une dizaine de coalition politique se sont séparé a queue de poison. Le choix du leader de l’UFDG de porter la voix du CPP pendant les trois premiers mois serait à l’origine de ce désaccord. A la sortie de cette rencontre, c’est un Fodé Oussou Fofana très remonté qui s’est exprimé devant la presse. Selon lui, il y a sept coalitions qui sont d’accord dont AD BOC, CPA, les non coalisés, CORED, COPED, la coalition GG et CONAP. Par contre la CPR, FNDC politique, AD et COPEG ne sont pas d’accord sur le choix de Cellou Dalein d’être leur porte-parole.

 

Par rapport à cette polémique à la tête du CPP, Fodé Oussou Fofana s’adresse a ses collègues leaders qui sont opposé au choix de son leader.

« Ceux qui ne sont pas d’accord ils vont vous le dire ce qu’ils eu a faire comme proposition ça, ça n’engage qu’eux. De toutes les façons je dis encore si on s’entend pas du tout il n’y a pas de raisons que les quatre qui sont d’accord entre eux, ils n’ont qu’à crée leur coalition. Nous les sept coalition nous avons fait des propositions avec des arguments, ils nous ont apporté aucun argument. En tout cas pour les trois premiers mois que Cellou Dalein de l’ANAD et madame Makalé pour le moment restent les porte-paroles », indique t-il.

 

Pour sa part, Dr Ousmane Kaba l’un des leaders qui désapprouvent le choix du président de l’UFDG a estime qu’il y a certains de leurs collègues qui veulent  expressément imposer Cellou Dalein Diallo.

« Il n’y a pas eu d’unanimité, nous estimons qu’un grand parti quel qu’il soit ne peut pas diriger le collectif des partis politiques (CPP). Il ne peut pas porter notre voix, nous ne sommes pas d’accord, ce n’est quand-même pas obligatoire que quelqu’un porte votre voix. Ce n’est pas un problème grave parce que nous sommes d’accord déjà sur tous les thèmes sur lesquels nous allons conseiller le CNRD. Nous sommes d’accord de réfléchir sur la constitution, sur le code électoral, sur l’organe de gestion des élections, on est d’accord de réfléchir sur le chronogramme et sur le fichier électoral donc voilà les cinq axes sur lesquels nous sommes d’accord », précise le président du PADES.

 

Il faut noter que cette mésentente des leaders politiques intervient à quelques semaines seulement de la création de cette nouvelle coalition qui a pour vocation de rassembler tous les partis politiques en vue de parler d’une même voix. Certains d’observateurs estiment que cette guerre de leadership qui  commence à l’interne du CPP risque de disloquer ce bloc politique dont certains ont prédit son échec quelques jours après sa création à cause des intérêts égoïstes.

 

Facinet Camara 620794714.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,433SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner

Derniers articles