-1.3 C
New York
jeudi, février 2, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Culture : L’ONG CUFIG annonce les couleurs de la 1ère édition du salon de la teinture et du textile guinéen

Pour promouvoir les productions locales, l’ONG Culture et fiertés guinéennes (CUFIG) organise du 17 au 19 novembre 2022, le salon de la teinture et du textile guinéens (Sateg). Cette annonce a été faite ce lundi, 14 novembre lors d’une conférence de presse au siège de la MAOG à Yimbayah.

Selon Hawa Bintina Soumah, présidente de la structure organisationnelle, le but de ce salon est de faciliter l’autonomisation des artisans guinéens, labellisation de notre patrimoine culturel et l’industrialisation d’une partie de l’artisanat guinéens dans ce domaine. Elle a ensuite fait savoir que cette initiative est parti de la dégradation des conditions de travail et de vie des artisans guinéens pendant ces derniers temps à cause de la pandémie et la contrefaçon du textile guinéen.
« L’ONG Culture et fiertés guinéennes (CUFIG) a initié le salon de la teinture et du textile guinéens (SATEG), le constat est parti de la période de pandémie. Nos artisans qui souffrent déjà par la non reconnaissance on payé le plus lourd tribut quand il y a eu pandémie. Après il y a eu aussi l’histoire de la contrefaçon appelé Fareyaré. Nous faisons la promotion de l’artisanat en général mais c’est ce qui a fait que nous avons décidé de donner un coup de main aux artisans teinturiers et les tisserands », souligne t-elle.

A en croire la Présidente du CUFIG, le salon de la teinture et du textile guinéens est une occasion pour les artisans guinéens notamment les teinturiers et tisserands de faire écouler leurs marchandises. Ça permettra également de mettre en exergue le génie créateur de l’artisanat guinéen. Une manière pour les organisateurs de l’événement de promouvoir la culture guinéenne. C’est dans cette optique d’ailleurs qu’il aura pendant les trois, des expositions ventes, des défilés de mode, des panels, des ateliers marketing innovation et commerce et teinture. Il y aura également la remise des satisfecits de quelques concours.

En plus de l’organisation de ce salon, l’ONG Culture et fiertés guinéennes nourrit beaucoup d’ambition pour valoriser les textiles guinéens. N’ayant pas les moyens de son ambition, la présidente Hawa Bintina Soumah a sollicité l’implication des autorités dans cette noble ambition de promouvoir les produits artisanaux guinéens.
« Les autorités guinéennes doivent savoir que faire la promotion de l’artisanat c’est faire la promotion d’une partie de la Guinée. Elles doivent savoir que l’artisanat participe au développement socioéconomique d’un pays et savoir que la culture seule peut développer un pays. Aujourd’hui la Guinée se base sur les Minimes mais oublie que la culture aussi participe au développement d’un pays. Notre volonté est que le Président de la transition prenne une décision en faveur du port des textiles guinéens dans le conseil des Ministres et même pour des voyages des Ministres et autres a l’étranger. Il faut que le pouvoir public se lève, nous avons vu que le Premier Ministre a commencé à faire la promotion du textile guinéen nous l’encourageons. C’est l’une des raisons qui a fait qu’on a choisi de faire cette première édition sous sa présidence pour l’encourager. Nous souhaiterions que ça continue et que même le président de la transition Colonel Mamadi Doumbouya nous fasse l’honneur de porter nos textiles de temps en temps. Je souhaiterais même qu’il y ait des uniformes militaires et des tenues scolaires en textiles guinéens », a indiqué la Présidente de l’ONG CUFIG.

Il faut noter que pour conférer un cachet particulier a cet événement, plusieurs invité de marque et les teinturiers en provenance de l’intérieur du pays seront au rendez-vous.

Facinet Camara 620794714

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,690SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles