3.3 C
New York
mardi, janvier 31, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Guinée : la journée ville morte appelée par l’opposition républicaine, partiellement suivi à Conakry 

 

Dans sa série de protestation contre les résultats définitifs des communales proclamés par la CENI, l’opposition républicaine a, de nouveau appelé ses militants à observer ce mardi 20 mars 2018 la journée ville morte. Du côté de l’autoroute Fidel Castro, cet appel de l’opposition n’a pas du tout été suivi par les militants .

Très tôt le matin, la circulation était très dense, il y avait même des embouteillages à certains endroits comme Tannerie, Yimbaya, Aeroport etc. Les marchés de Matoto, Gbessia, Bonfi et Madina observaient leur ambiance habituelle, hormis quelques boutiques et magasins qui n’ont pas ouvert leurs portes. Les citoyens, eux vaguent à leurs affaires comme si rien ne se passait à Conakry.
Par contre, sur la route le prince appelée l’axe de la démocratie, les activités tournent au ralenti, la plus part des boutiques et magasins sont restés fermés. La circulation quant-à elle est perturbée à des endroits, les jeunes militants de cette frange de l’opposition ont érigés des barrages empêchant toute circulation de véhicule sur le tronçon bambeto-enco5. A ces endroits, les forces de l’ordre et les militants en colère se regardaient en chien défaillance. Quelques échauffourées ont été signalées à certains endroits. Mais, jusqu’à mi-journée, aucun dégât matériel et de perte en vie humaine n’ont été enregistrés.
A travers cette série de marche et de ville morte, l’opposition républicaine entend mettre la pression sur le gouvernement et la CENI à proclamer ce qu’elle appelle les vrais résultats des urnes.

Facinet Camara
Pour Fatala-infos
655765079

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,688SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles