2.6 C
New York
mercredi, février 1, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Guinée : le Directeur général de l’AMAO sur les assises du Comité Technique de l’Agence Monétaire de l’Afrique de l’Ouest à Conakry

Depuis ce vendredi, 16 Août 2019, la capitale guinéenne abrite les
travaux de la 35eme réunion ordinaire commune de l’AMAO. Cette
rencontre qui regroupe les membres du Comité s’inscrit dans le cadre
des réunions statutaires mi- annuelles 2019. La rencontre va se
dérouler du 16 au 18 Août, elle est une opportunité pour le Comité
d’évaluer les niveaux de performance des Etats membres.

Le Directeur général de l’Agence Monétaire de l’Afrique de l’Ouest a rappelé le contexte de la présente réunion de Conakry.

« Nous nous réunissons dans un contexte d’attentes plus grandes pour
l’union monétaire au sein de la CEDEAO. Comme vous le savez, lors du
55ème Sommet, l’Autorité des chefs d’État et de gouvernement de la
CEDEAO, l’Autorité a adopté le régime de taux de change flexible et le
ciblage de l’inflation comme base de la conduite de la politique
monétaire pour les années à venir. Union monétaire de la CEDEAO.
L’Autorité a également approuvé un modèle fédéral pour la Banque
centrale commune et a également adopté le nom «ECO» pour la monnaie unique»
a-t-il précisé avant d’ajouter que les décisions de l’Autorité constituent des étapes importantes pour le projet d’union monétaire. Il a fallu de nombreuses années de consultation pour arriver à des décisions sur des questions relatives au travail.


« Cependant, ces décisions ne sont-elles pour le moment qu’une partie
des activités en cours visant à créer une banque centrale commune et à mener une politique monétaire unique. Au cours des prochains mois,
l’AMAA s’efforcera de continuer à mettre en œuvre les mandats de
l’Autorité. Cela comprend des travaux visant à fournir une base
permettant de déterminer l’État membre d’accueil de la banque centrale commune, à l’élaboration des statuts de la banque centrale commune et à un programme d’adaptation visant à améliorer la comparabilité avec la législation des banques centrales nationales, à la mise en place de procédures de conduite de la politique commune. Politique monétaire et définissent la répartition des responsabilités entre la Banque centrale commune et les banques centrales nationales»
a-t-il dit.

A en croire le Directeur général de l’AMAO plusieurs questions seront
discutées lors de cette réunion.

« Dans les prochains jours, nous examinerons les résultats obtenus dans le cadre de notre programme de coopération économique et monétaire. Nous espérons avoir un échange de vues franc sur la voie à suivre. Étant donné les espoirs grandissants de notre peuple quant à de solides progrès dans la réalisation de l’Union monétaire, j’engage vivement notre engagement constructif et énergique afin de trouver un moyen techniquement réalisable de réaliser notre objectif d’union monétaire dans la CEDEAO», souligne Momodou Bamba Saho.


«Le travail technique préparatoire reste à accomplir pour jeter les
bases d’une Union monétaire réussie est énorme afin de mettre en œuvre les principaux aspects de la feuille de route, un soutien important des banques centrales membres est nécessaire. À cet égard, votre soutien pour fournir les ressources financières et humaines
nécessaires pour soutenir notre travail à WAMA est essentiel
», a lancé
le Directeur general de l’AMAO.



Facinet Camara 620794714

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,689SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles