2.8 C
New York
vendredi, février 3, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Guinée: l’Organisation Catholique pour la Promotion Humaine en avant-garde de la lutte contre la migration irrégulière

Depuis un certain temps, on assiste à un vaque de départ des jeunes guinéens pour rejoindre l’occident, considère comme l’eldorado, où ils espèrent avoir du bonheur. Mais très malheureusement, plusieurs d’entre ces jeunes perdent leur vie en tentant de traverser la méditerranée. Pour juguler ce phénomène en guinée, l’organisation Catholique pour la promotion humaine OCPH a lancé ce mardi, 14 mai
2019, son projet de prévention de la migration irrégulière en guinée.


Cette campagne de sensibilisation financée par  8mille Chiesa Cattolica à hauteur de 950 mille euros a été lancée sous le thème « Libre de partir, libre de rester »



Selon le Président de l’Organisation Catholique pour la Promotion Humaine (OCPH), c’est un projet de sensibilisation et de formation qui invite les jeunes à réfléchir sur leur avenir et savoir que l’avenir ne se trouve pas seulement dans les autres mais ici en guinée. Pour lui, l’or se trouve chez nous, nous avons beaucoup de choses mais nous pensons que c’est chez les autres on peut trouver ce qu’on recherche.
Il suffit seulement de descendre dans le creuset de nos vies quotidiennes et ouvrir les yeux sur les réalités socio-économique pour trouver l’or qu’on va rechercher dans la méditerranée ou les gens laissent leur vie. Il faut fait comprendre aux jeunes que l’or est chez nous et il est important d’y rester.


Parlant de la mise en œuvre de ce projet, il dira qu’il y a déjà les techniciens sur le terrain qui ont fait le tour du pays pour faire le ciblage et le recrutement est déjà en cours dans les localités
choisies.
Fatoumata Binta Sow, Cheffe de division de la coordination des interventions pour l’emploi des jeunes au ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a indiqué que son département ne ménagera aucun effort pour soutenir et d’encourager toutes les initiatives qui viennent pour accompagner e programme du gouvernement guinéen.

« Nous saluons et nous soutenons le programme qu’on vient de nous présenter. Nous allons essayer de collaborer avec les partenaires techniques et financiers pour que ça soit réellement nos jeunes qui bénéficient des projets qui sont mis en place. La migration irrégulière n’est pas spécifique à la guinée, c’est un long travail, ce qu’on peut faire c’est de continuer à sensibiliser les jeunes, nous essayons de trouver des projets pour aider les jeunes à pouvoir rester ici. Quel qu’un l’a dit il ne faut pas marcher sur l’or et le diamant pour être esclave ailleurs. Nous aimerions avoir plusieurs autres programmes de ce genre pour nous aider à stopper ce phénomène», lance Fatoumata Binta Sow.


Facinet Camara
620794714

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,692SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles