2.8 C
New York
vendredi, février 3, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Justice : Fonike Mengué et Sekou Koundouno acquittés, les t- shorts du FNDC confisqués

Dans l’après du mardi, 16 juillet plusieurs membres du Font National pour la Défense de la Constitution ont été interpellés par la Direction de la police judiciaire. Quelques heures après les deux leaders,
Oumar Sylla dit « Foniké Manguè » et Sekou Koundouno ont recouvré leur liberté. Ce mercredi, tous membres du Front National pour la Défense de la Constitution FNDC arrêtés hier par la police, ont été purement et simplement relaxés, sans restrictions de liberté, ni contrôle judiciaire. Cette information a été donnée par leur avocat, Me. Salifou Beavogui après une longue audition.

« La DPJ a accepté que nos clients soient toujours à notre disposition. Ensuite que le véhicule dans lequel M. Oumar Sylla a été interpellé avec des t-shorts et 1 500 000 fg soit restitué. Mais que les t-shorts FNDC restent et que la procédure va continuer dès qu’on aura besoin d’eux, on nous fera appel. Donc, nous avons procédé au décompte des t-shorts, mes clients ont relevés un manquant de 211 t-shorts. Le véhicule a été libéré, mes clients sont libérés, ils vont rentrer chez eux tranquillement et nous attendons que la police nous rappelle » a t-il souligné.

Poursuivant, Me. Bea a indiqué que le droit a été dit dans cette affaire. « C’est le triomphe de l’État de droit parce que nous avons toujours clamé leur innocence, nous avons toujours dit qu’il n y a pas d’infraction parce que toutes les activités qu’ils mènent, rentrent dans le cadre de l’édification d’un État de droit, de démocratie dans notre pays », ajoute Maitre Salif Beavogui.

Cet avocat suppose que chaque Guinéen à le droit de manifester ses opinions par la parole, par les images etc. « Si les uns peuvent dire oui, les autres également doivent dire non, il n y a pas de raison que ceux qui disent oui soient acclamés et ceux qui disent non soient persécutés, pourchassés, menacés par les autorités »,a t-il souligné avant de dire que ses clients souhaitent que ces t-shirts leur soient livrés, comme cela a été à Mafèrinyah et à Kindia. Leurs t-shirts n’ont rien à avoir avec la procédure.


Facinet Camara

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,692SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles