9.5 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

La Banque Africaine de Développement annonce 110 millions de dollars pour la Guinée

La visite du Premier ministre, Ibrahima Kassory FOFANA, au siège de la Banque Africaine de Développement (BAD) à Abidjan en Côte d’Ivoire a certainement porté fruit. Les échanges entre lui et le président de l’institution ont abouti à l’annonce d’une enveloppe financière de 110 millions de dollars américains pour notre pays.


Le montant est destiné à soutenir les réformes économiques et sociales en Guinée. Les réformes engagées notamment pour appuyer la mobilisation des ressources internes, l’agence nationale d’inclusion économique et sociale, et le projet de barrage à buts multiples de Fomi seraient à la base de la motivation de la BAD pour cette annonce. Des réformes présentées par le premier ministre.

Ibrahima Kassory Fofana a surtout parlé de la nécessité d’accroître la mobilisation des recettes internes en Guinée. Il a promis un niveau de mobilisation des ressources internes de 20% du produit intérieur brut (PIB), contre seulement 13,5% actuellement. Il a souligné la nécessité d’un tel accroissement pour répondre aux besoins de financement de notre développement économique, en faisant référence aux expériences réussies sur le continent.
Parlant de l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES), le chef du gouvernement guinéen a mis l’accent sur ce qu’il a appelé paradoxe économique de la Guinée. Il estime que le taux de croissance économique est autour de 8%, alors plus de 60% des guinéens vivent en situation d’extrême pauvreté. Le taux d’extrême pauvreté serait même de 65% en milieu rural. Pendant ce temps la Guinée est classé 183ème sur 188 pays dans le classement sur l’indice de développement humain. Ce que le premier ministre a qualifié d’inacceptable. Ibrahima Kassory Fofana soutien que l’ambition de son gouvernement d’apporter assistance à cinq millions de guinéens à travers l’agence nationale d’inclusion économique et sociale, soit 40% de la population.

De son côté, le Président de la BAD, Akinwumi Adesina, a indiqué les engagements fermes de la Banque africaine de développement, pour soutenir à hauteur de 110 millions de dollars les réformes économiques et sociales. Selon la cellule de communication gouvernement qui donne l’information, 15 millions de ce montant soutiendra les efforts en cours dans la mobilisation des ressources internes; 55 millions de dollars américains pour appuyer l’agence nationale d’inclusion économique et sociale et les 40 millions de dollars restant iront au financement de l’assistance technique du barrage hydro-électrique de Fomi.
territoiresgn

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles