3.7 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

L’ONG AGIL International s’active pour la décentralisation du secteur de la santé en Guinée

Le code de collectivité réviser en Guinée a transféré les compétences liées à la santé communautaire aux élus locaux. Depuis ce transfert, l’ONG AGIL International se dit être rendu compte qu’ils n’ont pas été suivit par les transferts des ressources. Pour rendre cette décision effective, elle organise à partir de ce lundi 25 mars 2019, deux jours de rencontre avec les élus et les acteurs de la santé pour plancher sur les conditions d’application de ce code.

Mory Condé, président de l’ONG explique que l’objectif de la rencontre est démettre ensemble l’administration de la santé, élus locaux les administrateurs territoriaux pour qu’ensemble discuter afin d’être désormais acteurs centraux de la mise en œuvre de tout ce qui est lié à la santé des communautés à la base.

Il estime que pendant ces deux jours d’échange, il aura 22 personnes spécialisées sur la question de santé communautaire, de décentralisation et du développement local vont passer en tour de rôle dans les panels pour expliquer un peut les opportunités lié à l’exercice de la santé communautaire par les élus locaux à la base. Aussi de nouveau mécanique de transfert de ressource vers les collectivités à travers l’Agence Nationale de Financement des collectivités mais aussi le rôle qu’un administrateur, les acteurs de la société civile peuvent jouer dans le cadre de l’accompagnement des collectivités locales.

Au terme de cette rencontre, l’ONG AGIL International s’attend à un engagement fort des partenaires techniques et financiers pour l’amélioration de leur appui en faveur de la santé en guinée. Mais aussi un engagement des départements sectoriels, le ministère de la santé va désormais suivre le processus de transferts de ressources vers les collectivités à travers l’ANAFIC qui a été mis en place par le gouvernement guinéen.

Gl Boréma Cond, Ministre de l’administration du territoire et de décentralisation a indiqué que le chef de l’Etat a opté pour la décentralisation comme un véritable moteur de développement en Guinée. La décentralisation c’est le transfert de pouvoir et des ressources humaines à l’exercice de ce pouvoir aux collectivités décentralisées. L’un des secteurs clés pour des populations guinéenne c’est bien le secteur de la santé.

« Il s’agit donc de planter aujourd’hui sur des jalons fleurissants qui permettent de baliser l’itinéraire de l’appropriation du secteur de la santé au niveau des collectivités. Que les élus et les citoyens se sentent responsabiliser dans le domaine de la santé. C’est une démarche responsable, c’est en cela, il faut encore louer la volonté président de la république pour faire en sorte que la santé à travers l’utilisation des médicaments, des équipements, à travers un emploi cohérent et régulier du personnel soit l’affaire des communautés à la base.» a-t-il dit

Facinet Camara

620794714

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles