14.8 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

spot_imgspot_img

l’ONG AJUAM porte main forte aux candidats session 2022 et compte en faire d’autres à la prochaine rentrée des classes

Créer le 27 novembre 2016 à Conakry, l’association des jeunes unis pour un avenir meilleur (AJUAM) conscient de cette période pluvieuse dans la capitale guinéenne, s’est porté volontaire d’apporter un coup de main aux candidats du BEPC et le BAC cette année. C’est à travers d’un don symbolique pour leurs permettre de se rendre à l’heure dans les centre d’examen, sans avoir peur de la pluie. Il s’agit des imperméables (plastique) similaire aux manteaux de protection contre la pluie, que l’ONG a offert aux candidats du BEPC et celui du BAC.

Pour ce premier geste de l’ONG composée que des jeunes diplômés, ce sont les candidats du collège Ansoumanya dans la commune de Dubréka, le lycée Sonfonia où il y’avait des candidats de la (SE) au BAC commune de Ratoma, aussi le lycée Dr. Ibrahima Fofana Enta en (SE) et l’école primaire d’Enta africof en (SS), qui ont eu l’honneur.

Le responsable de communication et à l’information Mamadou Lamarana Diallo revient sur le geste.
« Ce don pour nous, est d’être auprès des candidats en cette période pluvieuse, que nous connaissons tous vu que nous même, nous sommes passés par là. C’est l’une des raisons qui nous a poussé de faire don, qui est symbolique pour leurs permettre d’être à temps devant leurs centres pour affronter les épreuves. On aurait voulu faire à tous les trois examens, mais nous avons raté celui du CEP (d’entrée en 7ème année). Maintenant, c’est le BEPC et le BAC qui l’ont bénéficiés et qui ont été émus du geste de notre part », précise t-il.

A en croire le chargé à la communication et information, l’association des jeunes unis pour un avenir meilleur (AJUAM) ne compte pas se limiter là. À la prochaine rentrée scolaire, elle compte assistée les élèves des écoles primaires publiques dans l’obtention des fournitures scolaires parce que cela fait partir des feuilles de route de l’ONG. Qui parle de l’avenir meilleur, doit forcément misé sur l’éducation de la couche juvénile.

Mohamed Diakité
627 10 61 56.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,505SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner

Derniers articles