2.6 C
New York
mardi, janvier 31, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Nouveau code de l’environnement pour la Guinée : El hadj Alkaly Bangoura se réjouit de la prise en compte des risques de catastrophes et de la biosécurité

Lors de la dernière session des lois du parlement guinéen, les députés ont voté à l’unanimité le nouveau code de l’environnement. S’exprimant sur le sujet dans un entretien accordé à notre rédaction le jeudi, 25 juillet 2019, le Directeur général du service de gestion des catastrophes et des urgences environnementales s’est réjouit de la prise en compte des risques de catastrophes, des calamités et de la biosécurité qui n’existaient dans le code en vigueur en attendant la promulgation du nouveau adopté par l’Assemblée. Mais en avant, il est revenu sur les raisons qui ont prévalus à l’élaboration de ce Code.

Selon El.hadj Alkaly Bangoura, l’adoption du nouveau code de l’environnement fait suite au premier côté code en vigueur depuis 1987 et qui était devenu obsolète. Cela avant la grande rencontre internationale qui s’est tenue en 1992 à Rio au cours de laquelle on a défini l’agenda 21 et signé les grandes conventions internationales, à savoir la convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique, la convention sur la diversité biologique et la convention sur de la lutte contre la désertification. Ce sont ces trois conventions qui ont été définies à Rio dont le Code en vigueur ne tenait prenait pas compte de toutes conventions,. Il en est de même ne tenait pas compte les des différents accords multi bilatéraux bi- et multilatéraux sur l’environnement. En bref, il ne tenait pas compte des engagements internationaux que la guinée a prise par rapport à l’environnement.

Il explique que quil ce qui fait que il était devenu nécessaire voire urgent qu’on élabore un nouveau Code de l’environnement en introduisant des nouveaux éléments pour que nous soyons au même niveau que les autres pays en matière de gestion de l’environnement à l’échelle internationale.
<<C’est un code qui prend en compte tous les aspects, notamment la gestion des ressources, des risques de catastrophes qui ne figurait pas dans le premier Code>>, souligne- t-il.

Le Directeur général du service de gestion des catastrophes et des urgences environnementales indique que la gestion des catastrophes figure en bonne place dans le code de l’environnement, elle représente la section 4 et part de l’article 92 à 102. Elle traite à la fois de la réduction des risques de catastrophes et la gestion des urgences environnementales.

C’est pour au tant dire que le gouvernement en s’engageant dans l’élaboration de ce code met en exergue l’importance que nous allons désormais accorder à la gestion des risques des catastrophes. <<Parlant justement de ces risques, il y a les risques de d’inondation qui sont devenus récurrents, des accidents constatés çà et là et d’autres aléas qui se développent et qui génèrent des catastrophes à l’échelle nationale. Donc, il était devenu plus urgent que le gouvernement accorde une grande importance à ce domaine pour qu’on s’investisse afin que les communautés locales soient préparer préparées à la résilience et à l’adaptation>>, a t-il déclaré.

L’adoption de ce Code dit-il permettra à la Guinée d’être au même niveau que des autres pays et permet de mettre des gardes de fous en matière de gestion de l’environnement.

<<Il y a le réchauffement climatique qui est engendré par l’action humaine, l’augmentation du niveau de la mer, la baisse du rendement de culture, la perte de biodiversité dans nos forêts. Il y a dans les centres urbains les usines, ce qu’on appelle les établissements classés qui émettent des gazs à effet de chaireserre, la gestion incontrôlée des ordures ménagères, ailleurs on parle de canicule. Il faut qu’à travers ce code nous prenions toutes les mesures pour réduire l’évolution du climat de façon négative, évolution sur les aspects humains, sur notre propre santé. Ce code permet aussi de nous aider à amener les gens, les populations à changer les de comportements vis à vis de la forêt. Le code nous aide à réguler tous ces éléments pour qu’ensemble on définit un certain nombres de règles, c’est la compilation des principes, des règles de conduite que nous devons adopter pour mieux gérer notre environnement>>, signale El.hadj Alkaly Bangoura .

Dans le nouveau Code rappelle DG du service de gestion des catastrophes et des urgences environnementales, comme notamment le Code forestier et, le Code de faune, il y a des sanctions qui dont sont définis pour dissuader ceux qui se livrent à la destruction de l’environnement.

Dans cet entretien, notre interlocuteur a aussi aborde abordé la question de la biosécurité. Selon lui, la biosécurité, c’est la mise en oeuvre des connaissances, des techniques et des équipements pour prévenir l’exposition aux risques biologiques et autres, des personnels, des laboratoires et de l’environnement. C’est tout ce qui touche à la vie de l’homme, à la santé, à la vie des animaux, à l’environnement dont les éléments sont constitués par la biologie auquel nous devons d’y veiller.

<<Vous savez, souvent on parle de maladies contagieuses, d’épidémies. donc Donc, il faut prendre toutes les mesures pour éviter que ces maladies se propagent. Le code de l’environnement a voulu insisté insister là-dessus pour en faire une préoccupations nationale, parce qu’il y a beaucoup de risques comme l’épidémie ou le terrorisme. Si un terroriste se procure d’un virus très virulent, ça veut dire que nous sommes tous exposés. C’est pourquoi s’il y a des connaissances acquises en matière de la biosécurité ça on est assure assuré par rapport à la sécurité biologique et des hommes et des animaux mais aussi de l’environnement>>, a t- indiqué.

En tant que technicien, Alkaly Bangoura a salué l’œuvre du gouvernement qui a permis l’élaboration de ce code en tenant compte de tous les éléments qui n’étaient pas dans l’autre Code notamment les engagements internationaux.

Facinet Camara 655765079

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,689SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles