24 C
New York
vendredi, mai 27, 2022

Buy now

spot_imgspot_img

Transition : Dr. Sékou Gouressy Condé demande au CNRD de mettre en place un conseil national de réconciliation et l’unité nationale

Dans son adresse à la nation à l’occasion de nouvel An, le président de la République, le colonel Mamadi Doumbouya a annoncé la tenue des assises nationales à la fin du premier trimestre de 2022 pour réconcilier les guinéens. S’exprimant sur cette volonté du CNRD et de son président dans l’émission les Grandes Gueules de ce mardi, 04 janvier 2022, Dr. Sékou Gouressy Condé a fait une invite aux nouvelles autorités du pays, à la mise en place d’un conseil national de réconciliation et l’unité nationale.

 

 

« Je demande la mise en place d’un conseil national de la réconciliation pour parler de justice, de vérité et de pardon. Je suis un acteur de réconciliation, ce que je souhaite d’ailleurs et je veux bien le dire au CNRD, de mettre en place un haut conseil qui va s’occuper de la réconciliation et de l’unité nationale. Il y aura un volet historique, volet juridique et sociologique qui va revoir toutes les situations, parce que la blessure est tellement profonde. Pour se passer de cette blessure, il faut les garanties, indemnisés et c’est la transition qui doit le faire, nous avons des exemples dans les autres pays. Nous avons essayé au Rwanda, en Centrafrique, au Congo, en Afrique du Sud et peut-être au Burkina récemment mais peut être que chaque pays a ses réalités », a t-il déclaré.

 

Pour lui, ce Conseil aura pour mission de réconcilier les guinéens tout en faisant la lumière sur les cas de morts et des violences que le pays a connu depuis son indépendance jusqu’à nos jours.

« Il y a eu des morts, il y a eu des violences pendant la bagarre sur le 3ème mandat, il y a eu des morts et les violences au stade du 28 septembre, il y a eu des morts et de la violence dans les événements en 2007. Là où il y a eu des morts stigmatisés, c’est le 04 juillet 1985, là ce n’étaient pas des guinéens, c’était une seule communauté qui plus de 2000 personnes. Et ça c’est des pages qu’il ne faut pas ouvrir du tout. Il y a eu des morts au camp Boiro et ça c’est l’histoire de la Guinée. Encore une fois, mon souhait c’est la réconciliation, la justice, la vérité et le pardon. Il faut que le CNT mette en place un conseil national de la réconciliation et l’unité nationale qui prendra tout son temps pour éplucher ces questions », souligne Dr Gouressy Condé, président du parti ARENA.

 

Facinet Camara 620794714.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,333SuiveursSuivre
19,700AbonnésS'abonner

Derniers articles