2.8 C
New York
jeudi, février 2, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Une dizaine d’agents de la Douane guinéenne outillés des nouvelles méthodes de lutte contre les fraudes

Les cinq jours de formation de 15 agents de l’administration douanière sur la politique de l’OMD en matière de renseignement a été bouclée ce vendredi, 26 juillet 2019, à Conakry sous fond d’espoir. Cette formation s’est déroulée du 22 au 26 juillet sur les thématiques, les renseignements et outils du renseignement, le renseignement douanier et le renseignement de la sécurité. Cette formation a été organisée par la Douane guinéenne en collaboration avec la Douane Sénégalaise et le Bureau régional de liaison chargé du renseignement pour l’Afrique de l’ouest.

Au terme de cinq jours travaux, Colonel Karinka Conde, Directeur de la législation, de la réglementation et des relations internationales et Directeur de cabinet du Bureau de la vice- président OMD/AOC a apprécié la qualité des connaissances acquises de ce séminaire.

<<Suivant les informations que nous avons reçu et a écouté aussi les recommandations issues des travaux nous savons que nos agents de douanes ont un certain maîtrise maintenant du rôle et la place du renseignement dans la lutte contre les fraudes douanières et la criminalité transfrontalière>>, indique t-il avant d’ajouter que le renseignement permet à l’administration des Douanes de jouer son plein rôle en matière de facilitation et de sécurisation du commerce international.

Il a déclaré qu’il est impossible aujourd’hui pour la Douane de procéder à un contrôle systématique de tous les flux marchandises qui passent par les frontières terrestres. Pour cela, il faut passer par la collecte des données, de l’exploitation des renseignements et l’évaluation des risques. Ce séminaire dit-il, s’inscrivait dans ce cadre pour promouvoir la culture du renseignement dans l’administration des Douanes guinéenne et pour que la fonction renseignement soit valorisé par la Douane guinéenne.

Colonel Abdoulaye Traoré, Directeur du renseignement et des enquêtes Douanières quant à lui a promis que les recommandations qui ont été formulées seront porté à la connaissance de la Direction générale des Douanes en vue de les mettre en application pour qualifier davantage leurs méthodes de travail.

<<Parmi ces recommandations, les participants ont parlé du toilettage sur l’instruction cadre sur le renseignement, la vulgarisation du renseignement et de la mise en réseau des informations recueillies au niveau de la guinée au niveau des autres pays. Donc la collecte des renseignements au niveau de la Direction du renseignement et des enquêtes douanières. Voilà essentiellement quelques recommandations qui ont été formulées et qui seront porte à la connaissances de nos autorités>>, précise t-il.

Colonel Abdoulaye Traoré a aussi mis un accent particulier sur l’impact de cette formation sur le travail des services de Douanes.

<<En principe, cette formation doit permettre de qualifier nos méthodes de contrôle parce que le renseignement est au centre de notre métier. Désormais, c’est par le renseignement et l’analyse des risques que nous devons contrôler pour éviter les contrôles systématiques qui ne sont plus d’actualité et qui constitue des obstacles au commerce international>>, souligne le Directeur du renseignement et des enquêtes douanières avant de dire qu’il est animé d’un sentiment de réelle satisfaction parce que dit-il, connaissant les compétences pédagogiques des formateurs.

<<Je suis persuadé que les apprenants au sortir de cette rencontre sont suffisamment outillés. Je pense qu’au retour de leurs unités respectives, ils mettront les connaissances acquises dans la qualification des méthodes de travail et s’emploieront à valoriser la fonction du renseignement au sein de l’administration guinéenne>>, a t-il dit.

Le Directeur de la législation, de la réglementation et des relations internationales et Directeur de cabinet du Bureau de la vice- président OMD/AOC a promis que toutes les dispositions seront prises pour appliquer ces recommandations issues de cette formation. Car dit-il parce qu’il va dans l’intérêt de l’administration douanière.

Facinet Camara 620794714

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,692SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles