20.1 C
New York
jeudi, août 18, 2022

Buy now

spot_imgspot_img

Boffa : début des opérations de recensement des fonctionnaires

En exécution de la lettre circulaire du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation, les opérations de recensement des fonctionnaires ont démarré ce jeudi, 19 mai 2022, dans la préfecture de Boffa . Le coup d’envoi a été donné dans la maison des jeunes de Boffa par le préfet Colonel Mamadou Ciré Bah.

L’objectif de ce recensement consiste pour les autorités, est de connaître l’effectif total des fonctionnaires de l’Etat guinéens. Des opérations qui, selon un des responsables des recenseurs, ne sont pas compliquées mais, elles requièrent la présence physique et des documents fiables de chaque fonctionnaire en poste.

Prenant la parole le préfet de Boffa le colonel Mamadou Ciré Bah a indiqué ceci : « ce recensement est venu a point nommé. Par ce que, qui parle de la refondation de l’Etat, pense à ses obligations et cela ne peuvent être connue et géré avec efficience, c’est quand on connaît les acteurs qui rentre en ligne de compte. vous n’êtes pas sans le savoir que la Guinée, depuis un certain temps, il y a beaucoup de difficulté a cerné le fichier de tous ordres. Donc, recensé les fonctionnaires de l’État est une très bonne chose, initié par l’État pour détecter les fictifs et les fonctionnaires qui sont à la fonction publique et refusent d’aller au lieu de leur service ou qui sont à l’extérieur, mais qui continuent a percevoir le salaire. La réussite de ce recensement va permettre l’État d’améliorer les conditions de travail et de vie des fonctionnaires », a t-il indiqué.

Pour sa part le chef de poule chargé de l’éducation à l’inspection générale de l’administration publique Daouda Camara : « la particularité de cette fois-ci est la présence physique et les documents légaux et notre mission c’est d’enlever dans le fichier de l’administration guinéenne les cas d’anomalie, décès et les abandons de poste. Cette opération est très simple. Je crois que ce n’est pas de la mer à boire. Il n’y a pas à s’inquiéter, ça se passe dans les règles de l’art ici, ça se passe très bien. C’est vrai qu’il n’y a pas d’exercice sans difficulté , depuis que nous avons commencé , il n’y a eu de problème d’abord », a dit.

De son côté, l’animatrice Aminata Cissoko de la radio rurale de Boffa, tout se passe dans la grande ambiance : « moi je me suis recensé, sans aucune difficulté, ça se passe bien dans l’ambiance et depuis son lancement ce matin aucune fausse note n’est constaté », a t-elle exprimée.

Ganda.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,433SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner

Derniers articles