20.4 C
New York
samedi, juin 10, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Création de l’Alliance « Opposition Démocratique »: Dr Ousmane Kaba donne les raisons fondamentales

Depuis près d’une décennie, nous constatons la bipolarisation de la vie politique en Guinée, les débats politiques sont confisqués par deux entités politiques Mouvance et l’opposition Républicaine. Pour inverser cette tendance, plusieurs partis politiques ne se réclamant pas dans ces blocs politiques, ont décidé de créer une nouvelle Alliance dont-ils ont dénommé « Opposition Démocratique ». Parmi les partis porteurs du projet de cette coalition figure le PADES de Dr Ousmane Kaba, UFR de Sidya Touré, PEDN de Lansana Kouyaté etc.

 

 

Dans un entretien accordé à un certain nombre de journalistes ce samedi 19 janvier 2019, le Président du parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) a apporté des précisions sur les raisons qui ont poussé à la création de cette Alliance.

<<On a estimé que les partis sont éparpillés et qu’il fallait les regrouper dans un nouveau pool. Il s’agit bien sûr des partis qui ne font pas partir de la Mouvance présidentielle et de l’opposition Républicaine. Nous allons essayer de former une alliance que nous avons déjà appelé « l’Opposition Démocratique », qui est aussi une autre expression de l’opposition pour offrir au peuple de Guinée une alternative>>, explique Dr Ousmane Kaba, Président du PADES.

 

Selon lui, l’annonce de la création de cette nouvelle Alliance de l’opposition fait déjà des mécontents de part et d’autre, les gens ne sont heureux, mais la réalité est qu’il faut offrir une alternative au peuple de Guinée. À travers ce bloc politique, nous voulons expulser une nouvelle dynamique démocratique en Guinée, explique t-il.

Pour y parvenir, l’ancien ministre de l’économie dit qu’ils (leaders politiques ndl) ont voulu faire sur certains nombre de principes.

Premier principe, nous avons insisté sur la représentativité de ce pool, c’est-à-dire, nous souhaitons que toute la Guinée en fasse partir, que tous les Guinéens se retrouver dedans. Nous sommes malheureusement dans un pays divisé, il falloir soigner et tout le monde se retrouve dans cette alliance sans aucune exclusion. Nous efforçons d’avoir les partis de toutes les régions naturelles de la Guinée. Ce que nous souhaitons aussi, sait que nous puissions approfondir la démocratie dans notre pays et la troisième chose que nous souhaitons, ce qu’il est une certaine solidarité entre les partis. Cette solidarité peut prendre plusieurs formes, par exemple des accords électoraux. Ça ne veut pas dire qu’on va le fondre en un parti mais on peut quand même se retrouver à surveiller les élections au niveau des Urnes ensemble, donc il y a beaucoup de choses que l’on peut faire, précise t-il avant d’ajouter: << ce que je pu vous dir, nous sommes encore en formation, ce n’est pas fini, il est trop tôt de tirer toutes les conclusions >>.

 

Parlant d’une éventualité pour la mouvance et l’opposition Républicaine de siéger à l’Assemblée nationale près expiration du mandat de leurs députés, Dr Ousmane Kaba reste droit dans ses bottes. Le PADES a exprimé sa position bien avant le décret de promulgation du mandat des députés. Nous avons simplement constaté que notre mandat a expiré et nous avons dit que nous n’allons plus siégé à l’Assemblée nationale, donc il rendre le mandat au peuple parce qu’il est le seul souverain pour que des nouvelles élections puissent être organisées pour permettre à d’autres Guinéens d’y venir aussi. il faut des alternances à ce niveau aussi parce que nous ne sommes pas les seuls Guinéens capables, martele Dr Kaba. Il poursuit en disant : <<après nous avons vus le décret du Président de la république qui n’a même pas indiqué à quelle date les élections vont se tenir, alors ça veut dire qu’on va vers un glissement du calendrier électoral. Elles peuvent être organisées en un, deux ou trois ans, donc il faut qu’on ait le courage de dire stop. Notre retrait est une manière pour nous de protester. Quelques soient leurs décisions, ça ne fera pas changer notre position parce que nous estimons si on peut instaurer une vraie démocratie dans notre pays, il faut organiser les élections à date>>, souligne le Président du parti PADES.

 

 

Facinet Camara

655765079

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,803SuiveursSuivre
20,900AbonnésS'abonner

Derniers articles