2.2 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Démembrements de la CENI: le parti PADES rejette la liste établie par l’opposition

La répartition du quota de l’opposition dans les démembrements de CENI,  fait couler beaucoup d’encres  et de salives au sein des formations  poliques.  Après le Bloc Libéral de docteur Faya Millimouno, c’est le tour du parti des démocrates pour l’espoir (PADES) de monter au créneau,  pour dénoncer les clés de répartition du quota alloué à l’opposition guinéenne. A leur assemblée hebdomadaire de ce samedi, 31 août 2019, le Coordinateur chargé de suivi-évaluation du PADES a déclaré que son parti rejette en bloc la liste présentée par l’opposition au niveau des démembrements de la CENI à l’intérieur du pays. Pour Amadou Badé,  son parti est très léger   dans le partage, chose qu’ils n’accepteront jamais.

« Le PADES s’est senti largement léger, léger même dans la ville qui est son fief,  à Kankan,  mais le combat continue, on a envoyé des lettres de contestations au niveau de tous les démembrements de la CENI à l’intérieur du pays,  pour leur dire qu’on n’est pas d’accord avec cette liste de l’opposition », dénonce-t-il.

Amadou Balde poursuit en disant que cette volonté d’exclure le PADES émane du fait que ce parti fait peur à ses paires de l’opposition et de la mouvance.

« La mobilisation de la jeunesse du parti et son niveau d’implantation actuelle,  fait vraiment peur parce qu’à l’heure où je vous parle, nous avons nos structures sur l’ensemble du territoire national. Donc,  il faut trouver un alibi pour jeter l’anathème sur le PADES,  afin d’écarter sa représentativité dans les démembrements de la CENI. C’est un jeu politique qui montre que le PADES fait peur et la mouvance et l’opposition. Ce  qui fait qu’aujourd’hui tout le monde nous évite au niveau de la liste consensuelle de l’opposition », a déclaré le Coordinateur charge de suivi-évaluation du PADES.

Il a renchéri en disant que voilà c’est pourquoi dans certains tableaux qu’on a présentés à l’intérieur,  PADES ne figurait même pas en oubliant que nous sommes nés à deux semaines de l’élection présidentielle.

 

« Ils ont pris soins d’envoyer souvent les listes des tableaux des élections présidentielles et législatives pendant lesquelles nous,  on n’était pas né. Vous comprenez un peu le jeu, dans certaines régions, on s’est servi de ça pour écarter le PADES malgré l’appel qui a été lancé sur les réseaux sociaux par les responsables des partis politiques pour dire que non l’opposition doit faire une liste consensuelle. Mais on remarque que cette consigne est loin d’être une réalité sur le terrain. Ça,  il faut l’avouer, il ne faut pas cacher  la face », a-t-il rappelé

Le Coordinateur chargé de suivi-évaluation du parti des démocrates et de l’espoir  estime que le RPG arc-en-ciel serait derrière toutes ces manœuvres pour diviser l’opposition. « Nous estimons c’est de bonnes guerres, c’est une manœuvre de notre adversaire. Si vous voyez qu’on mette les partis de l’opposition en prise, c’est de bonnes guerres, l’adversaire d’en face est doué par ces genres d’actions,  mais heureusement que nous sommes avertis,  et donc nous ne devons pas nous laisser diviser », accuse Amadou Baldé.

Pour l’unité et l’harmonie entre les partis politiques de l’opposition, le Coordinateur chargé de suivi-évaluation du PADES  estime qu’il est temps de se trouver pour rectifier le tir.

« Si l’opposition est consciente de ce qu’elle veut réellement, si chacun tient à cœur l’harmonie,  je pense que ça sera vraiment idéal pour l’opposition de se retrouver au tour de la table pour qu’il ait l’entente, ça y va de son intérêt-même », a laissé entendre Amadou Baldé.

Facinet Camara 655765079

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles