27.4 C
New York
mercredi, juillet 6, 2022

Buy now

spot_imgspot_img

Guinée : c’est parti pour les 72 heures de l’événementiel à Conakry

En partenariat avec le ministère de la culture, du patrimoine historique et du tourisme, la structure dénommée  »évènementiel » a démarré ce mercredi 02 mars, ses activités à Conakry. L’objectif de ce salon est de promouvoir la culture guinéenne à travers les acteurs évoluant dans ce secteur. La cérémonie de lancement a eu lieu au chapiteau du palais du peuple.

 

C’est sur ce thème : « enjeux et perspectives » que s’est tenues les premières activités des 72 heures de l’événementiel.  Cette rencontre a mobilisé des amoureux de la culture guinéenne, des agences de communication et promoteurs culturels.

Pour la commissaire générale de l’événementiel, le secteur culturel guinéen est abandonné par les autorités malgré l’engouement qui est créé autour de lui : ‘‘il y’a plein de gens qui sont entrain de se lancer dans ce secteur mais fort malheureusement ce secteur est à l’état embryonnaire donc dans le cadre de l’informel. Donc Il faut réunir ces personnes, les encourager à se lancer et à savoir ce qu’il y’a à faire c’est-à-dire les enjeux et perspectives qui y sont liés. Dans les pays ce secteur est développé pourquoi ne pas profiter des 72 heures là pour contribuer à notre manière au développement de notre pays », a lancé Hawa Keïta.

 

L’initiative est soutenue par le ministère de la culture. Pour le secrétaire général du département, le secteur est un domaine pourvoyeur d’emploi car selon lui, l’événementiel aide certains pays contribue à faciliter l’insertion socioprofessionnelle, économique des jeunes et au développement durable :  »c’est pour cela nous sommes entrain de soutenir cette initiative parce que la Guinée peut faire pareille parce qu’il y’a plusieurs agences qui sont dans ce secteur. Nous devons les encourager pour qu’elles aider les autres et aller même pourquoi pas faire des compétitions internationales. Parce que comme vous le voyer, la chaîne de valeur en terme de création d’emploi, elle est très dense. Quand vous prenez un seul événement de son concepteur ou chef de projet jusqu’aux différents éléments qui aident à faire réussir cet événement vous verrez que le nombre d’emplois créé et le revenu distribué est énorme. De l’autre côté, il faut voir aussi que l’événementiel nous aide faire voir notre potentielle culturelle et à accroître la destination touristique c’est pour quoi nous avons intérêt à les soutenir », a promis Faya François Bruno.

 

L’événement proprement dit est prévu du 26, 27 et 28 du mois de mai prochain au même lieu.

Demba.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,382SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner

Derniers articles