2.2 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Guinée : rapport sur la numérisation de l’Agriculture

Le rapport semestriel du programme ‘’Numériser l’Agriculture’’ (E-Vouchers), a été officiellement présenté mercredi 12 juin 2019, simultanément en Guinée, au Mali et au Niger, à travers une vidéoconférence.
A Conakry, C’est le siège de la Banque Mondiale qui a servi de cadre à cette présentation.



En Guinée, le système de bons électroniques vient en appui à l’initiative présidentielle pour l’agriculture.

La numérisation de l’agriculture consiste à délivrer des bons électroniques aux paysans dans le but d’accroitre leurs capacités de production.

Ce programme pilote a été soutenu en Guinée, au Mali et au Niger, par le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO) ;Un programme financé par la Banque Mondiale.

Il est bâti autour de trois (3) composantes à savoir : une plateforme numérique pour les messages SMS, une base de données fiables d’agriculteurs enregistrés électroniquement dans les régions ciblées et un répertoire des distributeurs d’intrants agricoles.

L’objectif est d’améliorer la transparence dans la distribution des intrants agricoles. Il est aussi question d’ améliorer le ciblage des bénéficiaires pour la distribution des intrants et de faire participer le secteur privé à la distribution d’intrants de bonne qualité.

Aussi, le suivi-évaluation de l’utilisation des subventions et leurs impacts sur les utilisateurs devraient-ils être améliorés.

Le rapport mentionne toutefois des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre dudit programme notamment le rôle prédominant du secteur public et très peu de marge de manœuvre pour mobiliser les investissements du secteur privé.

Par ailleurs la sélection des fournisseurs d’intrants au moyen d’un processus d’appel d’offres est moins transparente. Et L’absence de la transparence et de la traçabilité dans l’allocation et la distribution des intrants constitue un autre goulot d’étranglement.

Le rapport dénonce aussi l’inadéquation entre les quantités d’intrants distribués et la superficie des exploitations agricoles des bénéficiaires.

Comme recommandations, le rapport souligne que le ciblage est un facteur déterminant dans la réussite du système de bons électroniques (E-Vouchers).Mieux l’amélioration des marchés publics d’intrants permettra d’assurer la diligence des opérations E-Vouchers ;de renforcer la participation du secteur privé au programme et de diversifier le contenu des kits de bons électroniques.

A préciser, la publication de ce rapport sur la numérisation de l’agriculture guinéenne coïncide avec la 4ème édition de la semaine du numérique en Guinée.

AGP

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles