2.6 C
New York
mardi, janvier 31, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Journée internationale de l’hépatite : la Jeune Chambre Internationale Conakry Leaders en profite pour sensibiliser sur la maladie

En ce 28 juillet 2019, journée mondiale de l’hépatite, la Jeune Chambre Internationale Conakry Leaders a encore fait parler d’elle dans le bon sens. Elle a mis l’occasion à profit pour sensibiliser des prisonniers de la maison centrale de Conakry et riverains sur plusieurs facteurs de la maladie. Il s’agit entre autres de son mode de contamination, de ses conséquences et de son vaccin.

C’est sous une forte pluie que les membres de la Jeunes Chambres Internationale Conakry Leaders se sont retrouvés devant la maison centrale. De là, ils sont allés dans l’enceinte de la cour pour rencontrer des prisonniers de différents quartiers. Avec des fiches en mains sur lesquelles beaucoup de types de transmission de l’hépatite sont indiqués, ils les ont sensibilisés.

Le choix de la maison centrale de Conakry pour cette sensibilisation sur l’hépatite n’est pas au hasard. C’est ce qu’a fait savoir la présidente de la Jeune Chambre international Conakry Leaders.

 « La contamination de l’hépatite se fait quand il y a plus de personnes et en masse. Et ici à la prison centrale, le respect de l’hygiène n’est pas là. Il y a la promiscuité. Ils vivent tous ensemble. C’est ce qui nous a poussés de prendre les prisons parce que dans les statistiques que les thèses de doctorat en médecine ont traité, il est trouvé qu’il y a une grande prévalence de contamination de l’hépatite à la prison.», se justifie Rouguiatou Diallo.

Pour ce qui est de l’obtention de ce grand centre de détention de la capitale comme lieu de l’exécution de cette activité humaniste, elle a rappelé que les autorités pénitentiaires ont été assez coopératives.

« Les autorités nous ont vraiment accompagnés et soutenus si non aujourd’hui on allait pas être là. Certes c’est un dimanche. Les dimanches c’est leur jour de repos. Elles ne voulaient vraiment pas qu’on fasse le projet dimanche. Mais vu que nous, nous visons le 28 juillet qui est la journée internationale de l’hépatite, nous les avons suppliées pour qu’elles acceptent qu’on soit là aujourd’hui.», conclut Rouguiatou Diallo. L’hépatite est l’une des maladies les plus mortelles au monde.

Les statistiques montrent que près de 4.000.000 de personnes en meurent chaque année. Pour aider à atténuer le taux de propagation de cette maladie en Guinée, la JCI compte élargir sa campagne de sensibilisation à l’intérieur du pays.

Cette organisation qui œuvre pour des causes nobles, sera à la maison centrale de Kindia le 03 Août prochain. L’objectif restera le même. Il sera encore question de sensibiliser des détenus sur l’hépatite.

 Oury Maci Bah

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,688SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles