1.3 C
New York
lundi, décembre 5, 2022

Buy now

spot_imgspot_img

Justice : Almamy Condé encore, visé par une autre plainte ?

Le richissime fonctionnaire en service au Trésor Public sera bientôt écroué par une autre plainte. C’est du moins ce que nous apprenons de source proche d’un de ses associés au sein de l’entreprise AWAL-GUINEE. « Il a confisqué durant cinq ans les biens et les revenus de l’entreprise parce qu’il se croyait fort à un certain moment. Aujourd’hui, l’heure est venue que justice soit faite. Tout est prêt du coté de nos avocats pour déposer une plainte contre lui », a indiqué la source sous anonymat.

Tout est parti de la mise en place d’une entreprise par le duo Almamy Condé, fonctionnaire, et El hadj Mohamed Koné, homme d’affaire guinéen ayant évolué en Côte-D’ivoire. Comme nous l’avions traité dans certains de nos précédents articles, le divorce entre les deux hommes est parti, selon les informations soutenues par des pièces à notre disposition, de la volonté de sieur Almamy Condé de faire blanchir via le compte bancaire de l’entreprise de nombreux fonds d’origines douteuses. Depuis, un bras de fer s’est installé entre les deux hommes, conduisant ainsi à une démonstration de force d’une férocité inouïe.

En effet, Almamy Condé, alors fort de son influence sous la gouvernance d’Alpha Condé, n’hésitera pas à faire main basse sur tous les avoirs de la société AWAL-GUINEE dont il était pourtant actionnaire minoritaire. Ainsi, son associé El hadj Mohamed Koné se verra interdit d’accès à tous les sites de l’entreprise, sous peine d’arrestation. Les stations d’essence, les fermes avicoles et une importante carrière de granite du coté de Dubreka ont toutes été saisies de force par le très influent Almamy Condé. Cinq ans (5) après, la victime qui avait longtemps pris son mal en patience décide, à travers cette plainte qui est annoncée, d’aller à un procès contre son associé. Pour rappel, une dissolution anticipée de l’entreprise a été constatée le 08 février 2022 dans le cadre d’une séparation à l’amiable. Mais jusque-là, les termes de la présente dissolution peinent à se concrétiser surtout dans son volet partage des avoirs de la société. Pour l’heure, toutes les ressources de l’entreprise continuent d’être gérées par une seule partie et ce, depuis maintenant 5 ans.

Il faut rappeler qu’au moment où nous mettions cet article en ligne, monsieur Almamy Condé est hors du pays. Il est visé par une autre plainte mais cette fois-ci de la Direction des Investigations de la Gendarmerie Nationale pour corruption et blanchiment d’argent.

Affaire à suivre !

Mohamed KABA.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,595SuiveursSuivre
20,300AbonnésS'abonner

Derniers articles