2.8 C
New York
vendredi, février 3, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Les présumés assassins d’un gendarme à Entag, interpellés par les services de la « DPJ »

Dans la matinée du mercredi 16 janvier 2019, le corps d’un Gendarme a été découvert à Entag, dans la Commune de Matoto. La Direction Centrale de la Police judiciaire informée, a ouvert une enquête qui a abouti à l’arrestation du présumé auteur de ce crime le 21 janvier dernier. Ce vendredi 25 janvier 2019, Mohamed Lamine Soumah alias Zinola, parce qu’il s’agit de lui, et sept de ses co-accusés ont été présentés à la presse à la Direction Centrale de la Police judiciaire. Ce sont les nommés: Moussa 1 Keita, Mamadou Alpha Diallo, Thierno Mamadou Diallo, Abdoulaye Oulare, Mahamed Lamine Soumah alias Zinola, Vincent Bory et Amara Youla.

 

 

Selon, Almamy Balla Conte commissaire divisionnaire de police, Chef de division des investigations criminelles à la Direction centrale de la police judiciaire, Ces interpellations ont eu lieu en deux temps, le premier groupe au nombre de quatre présumés bandits ont été interpellé le 20 janvier 2019. Dans leur audition, ils ont dénoncé quatre autres qui ont été arrêté à leur tour le 21 du même mois. Le nommé Mohamed Lamine Soumah alias Zinola a été dénoncé par certains éléments du premier groupe interpellé, comme le cerveau de l’opérationde de l’assassinat du Gendarme à Entag.

 

Almamy Balla Conté souligne que l’arrestation de ces présumés bandits fait suite aux différentes plaintes des citoyens de la périphérie d’Entag et du km36 et sur instruction ferme de leurs autorités qu’une enquête de la Division des investigations criminelles élargie à la Division des appuis opérationnels qu’ils ont fait leur travail.

<<De nos investigations, il ressort que ces présumés bandits ont l’habitude de faire des opérations d’attaque à main armée chez les paisibles citoyens. Nos enquêtes ont révélé que ces huit accusés ont l’habitude d’opérer en bande, en groupe munis des armes de guerre, des armes à feu et des armes blanches notamment couteaux, ciseaux et d’autres objets susceptible de leur permettre d’accomplir leur sale besogne. Ils ont été tous interpellé vers Entag. Il y a eu plusieurs cas de vol dont les citoyens ont été victimes bien avant leur arrestation. Par exemple, à Entag Fassa une femme du nom de Mariama Oury Diallo, gestionnaire de son état à été attaqué par ce groupe. Aussi le cas de un certain M.Diaby et tant d’autres au niveau de Kissosso, Entag jusqu’à km36 >>, a joute t-il.

 

Le Chef de la Division criminelle a indiqué que ces présumés malfrats reconnaissent tous avoir appartenu à un groupe de malfrat, mais les cas pour lesquels, ils ont été arrêté, chacun rejette la responsabilité à son prochain. Il ajoute en disant qu’ils ont fini de formaliser leurs dossiers et ils seront dès le lundi 28 janvier prochain différer à la justice.

 

Facinet Camar
655765079

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,692SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles