3.7 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Processus électoral : la CENI rencontre la Convergence de l’Opposition Démocratique «(COD)

La Commission Electorale National Indépendante a rencontré ce vendredi, les membres de Convergence de l’Opposition Démocratique pour discuter des questions relatives aux prochaines élections. Au cours de la rencontre, ces acteurs ont échangé autour d’un éventuel fichier crédible.
Plusieurs sujets ont été débattus pendant cette rencontre. Entre autres : l’audit du fiché électoral, l’utilisation de la nouvelle technologie dans la remonté des résultats, la désignation des représentants des partis politiques dans les démembrements de la CENI. Selon le président de cette commission, ces innovations peuvent réduire les fraudes pendant les élections. Pour cela, il faut que les partis politiques coopèrent en leur facilitant la tâche. Maître Amadou Salif Kébé. « Nous avons fait le plaidoyer auprès de l’opposition pour qu’elle puisse nous envoyer des représentants compétents, tout en sachant lire et écrire et même capable de comprendre le processus électoral. Souvent nous rencontrons des gens peu compétents qui ont du mal à comprendre ou à parler la langue française pour pouvoir comprendre ce dont nous parlons »

Pour les représentants de la convergence de l’opposition démocratique, ces propositions de la CENI ne rassurent pas. Le président de l’UFR se pose d’ailleurs la question de savoir quelle crédibilité peut-on donner à ces innovations. Il défend sa position en se rappelant de ce qui s’était passé en 2010. « En cette année, Ben Sékou Sylla ayant disparu entre la CENI et le Palais du peuple. Et c’est à une heure et demi qu’il appelle en me disant qu’on est en train de changer les résultats chez le président »
Sur le point concernant la remontée des résultats à travers la nouvelle technologie, les acteurs de la COD restent méfiants. Amadou Salif Kébé promet de chercher un opérateur compétent dans ce domaine. « L’opérateur sera choisi à la suite d’un appel d’offre ouvert international. Donc nous ne savons pas qu’elle va l’être. Celui qui va remplir toutes les conditions du cahier de charge sera retenu »
Le président de la CENI se dit disposer à recevoir toute suggestion permettant d’améliorer le fichier eléctoral. Il rassure également aux politiciens que toutes les dispositions seront prises pour la tenue d’une élection libre et transparente en guinée.
Fatala-infos avec soleil

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles