2.8 C
New York
vendredi, février 3, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Urgent : Les conseillers communaux seront bientôt installé dans leur fonctions

L’annonce à été faite ce mardi, 03 juillet 2018, par Bourema Condé, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation à la sortie de la 24ème session du comité de suivit du dialogue politique inter guinéen.

Selon le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation depuis sept mois, la décentralisation dans notre pays est à terre. » deux mois avant les élections communales, j’ai pris une decision suspendant tout acte financier aux maires sortants pour sécuriser les biens des collectivités et nous avons demande aux secrétaires généraux de liquider les affaires courantes. Du 04 février à date il y à cela 7 mois de perdu dans la vie des collectivités. La décentralisation est la base du développement, elle ne peut se faire sans les conseils légitime. »explique t-il.

Poursuivant, Bourreau Condé dira: »Sur les 342 collectivités, il n’est y à que douze collectives qui ont le contentieux électoral. Les tribunaux ont été vidés, les requêtes des partis politiques, la CENI à donne les résultats définitifs, c’est des institutions indépendantes dont ne peut revenir sur leurs décisions et dans le cadre de la recherche du consensus le président de la République après avoir rencontre le chef de fil de l’opposition, de la mouvance et le haut représentant à demande au comité de suivit à trouver la solution. Alors cela fait de nombreux mois que nous sommes la et cette entente tarde à venir et pendant ce temps, le département de la decentralisation est plongé dans une apatit générale qui ne saurait perdurer. Le gouvernement à partir d’aujourd’hui de par ma voix et sur l’instruction du chef de l’état, le gouvernement va proceder à la mise en place des conseillers communauté et de leur exécutif dans les 330 ou il n’est y à pas de problème tout en continuant à résoudre les problèmes dans les douze collectivités. » à t-il souligné

Cette rencontre qui à regroupe les acteurs politiques de la mouvance, du représentant de l’UFR, des partenaires techniques et financiers. l’opposition républicaine était le grand absent de la réunion dont les discutions ont portées sur le fichier électoral, la nouvelle loi sur la CENI et le contentieux électoral.

Le ministre de l’administration à regretté l’absence de l’opposition républicaine. « Fort malheureusement pour le comité de suivit, on constaté l’absence de l’opposition républicaine quoi que nous ayant adresser la lettre d’invitation comme cela l’a été pour toutes les formations politiques et pour les partenaires techniques et financiers, ont tous répondu présent à notre invitation. Mais notre souhait est que le dialogue soit inclusif, que tous les acteurs du processus participent aux travaux. »

En dépit de l’absence de l’opposition, la rencontre à bel et bien eu lieu. « Malgré cela nous avons tenu à faire la réunion pour le respect des personnalités étrangères accrédités auprès du gouvernement Guinée qui ont effectué le déplacement et pour le respect des autres partis politiques présent. C’est ainsi que les sujets tel que l’audit du fichier électoral, la nouvelle loi sur la CENI, l’indemnisation, la haute cour de justice ont été amplement abordés. Des avancées significatives ont été acquises aujourd’hui par les formations politiques notamment la loi sur la CENI qui fera bientôt l’objet de discussion lors de la prochaine session budgétaire de l’Assemblée national qui se tiendra en août. » conclu le de la décentralisation.

Facinet Caméra 655765079

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,692SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles