27.4 C
New York
mercredi, juillet 6, 2022

Buy now

spot_imgspot_img

100 jours du CNT : le vrai travail va commencer maintenant (Ben Youssouf Keïta)

La cérémonie de présentation du bilan des 100 jours du Conseil National de la Transition a connu la présence de plusieurs acteurs politiques du pays. Parmi ces leaders qui ont répondu à l’invitation des membres du CNT, figurent Docteur Ben Youssouf Keita. Cet ancien parlementaire et président de la commission santé a félicité et encouragé ces conseillers pour les activités menées depuis le 05 février dernier, jour de leur installation jusqu’à ce jour.

Député de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de 2014 à 2020, le désormais ancien collaborateur de Cellou Dalein Diallo ne trouve de problèmes par rapport aux travaux et activités réalisés par les 80 conseillers nationaux de cette transition. D’ailleurs, il les félicite pour leur courage malgré le regard critique que portent certains acteurs sur ce qu’ils posent comme action : ‘‘c’est un sentiment d’espoir, de joie, de satisfaction et surtout d’encouragement au membres du CNT. Ils ont eu 100 jours de grâce. Vous savez moi-même j’ai été depuis député pendant six ans donc je suis de retour à la maison, je ne peux que leur souhaiter bon vent et plein succès. », exprimé Ben Youssouf Keita.

La célébration de ces 100 jours du CNT coïncide à celle de la création de l’Organisation de l’Union Africaine actuelle Union Africaine le 25 mai 1969. Cet homme et médecin des hôpitaux de Paris rend un hommage aux précurseurs de cette organisation en invitant chacun à accompagner la transition en cours : ‘’ça coïncide à un anniversaire très important celui du 59ème de la naissance de l’UA dont les pères fondateurs sont Ahmed Sékou Touré, Julius Nyeréré, NKwamé Kuruma, Hailé Cellassi pour ne citez que ceux-ci. Alors nous sommes dans le cadre du panafricanisme. Vous avez suivi le discours du président du CNT qui s’inscrit dans la même logique, demandant aux frères africains et la communauté internationale de soutenir cette transition. C’est la troisième transition et ça doit être la dernière. Et pour cette raison, nous devrons tous sans exception, nous donner les mains pour accompagner le CNRD pendant ces 36 mois. 36 mois c’est pas 36 ans; 36 mois c’est 3ans c’est pas 30 ans. Alors accompagnons dans la calme, la paix le CNRD jusqu’au terme de ces 3 ans. Et après ces 3 ans j’espère bien qu’ils respecteront leur engagement. Dans le cas contraire, le peuple de Guinée sera là toujours pour les ramener à l’ordre ‘‘, a plaidé l’ancien membre du bureau politique de l’UFDG.

Pour cet acteur politique, le CNT qui fait office de l’assemblée nationale est un organe fondamental de cette transition. C’est pourquoi il est que :  »Je crois c’est maintenant que le vrai travail va commencer. Eux mêmes (conseillers) ils ont dit que pendant les consultations 90% des populations adhérent aux idéaux du CNRD donc ils ne faudrait pas qu’ils les déçoivent. Ils doivent travailler dans la transparence et dans la neutralité absolue. Il faut qu’ils respectent ceux qu’ils ont dit. L’homme c’est la parole », a conseillé l’ancien parlementaire.

Sans surprise, le G58, RPG ARC-EN-CIEL et le FNDC ont brillé par leur silence à cet événement à cause notamment de leur opposition aux 36 mois adoptés par le CNT pour la durée de la transition.

Demba 666 18 50 11.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,382SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner

Derniers articles