4 C
New York
vendredi, janvier 27, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Boffa : des jeunes bénéficiaires de stage pratique avec Bel Air Mining, reçoivent leurs satisfecits

Dans le souci de favoriser l’intégration des jeunes issus des communautés de leur  zone d’impact, à la société, Bel Air Mining a initié un programme de stage pratique. 

Les premiers récipiendaires de cette initiative, au nombre de 11 jeunes ont reçu leur satisfecit ce vendredi 08 mars 2019. La cérémonie s’est déroulée en présence des élus locaux et les autorités de la préfecture.

 

 

Pour intégrer la formation, il est important d’être résident des zones d’impact de Bel Air Mining, d’avoir des notions de conduite de véhicule et machines, et d’avoir un niveau de 9e année au minimum. Les formations se déroulent en salle et sur le terrain. Sur le terrain, une zone de conduite a été développée par la société en condition réelle avec une salle de formation dédiée à ce programme.

Chaque stagiaire suit durant 4 mois un programme intensif organisé en phases. Chacune des 8 phases fait l’objet d’une évaluation. Des stagiaires sont amenés à démontré leur capacité à intégrer la vie professionnelle, et  de leurs qualités et compétences comme la ponctualité, le respect de la santé – sécurité, l’assiduité et le sérieux.

 

Depuis le lancement officiel de sa construction en février 2017, Bel Air Mining contribue au développement socio-économique de la zone de Kolissokho dans la Préfecture de Boffa. En 2018, cette contribution s’est traduite sous diverses formes : projets socio-économiques, emploi, contrats attribués aux entreprises locales mais également formation professionnelle.

 

En septembre 2017, 15 jeunes de la zone ont intégré l’entreprise Stefanutti en charge de la construction de la jetée durant 6 mois puis la société Group5 en charge de l’installation du convoyeur, pour devenir employés de BAM en 2018.

Depuis juin 2018, 3 jeunes issus de la zone, ont également été recrutés par Bel Air Mining dans le cadre de la maintenance et de l’entretien du convoyeur au port où ils sont en formation sur 1 an par des professionnels  ghanéens. Au terme de cette formation les guinéens auront acquis des compétences quasi uniques en Guinée et remplaceront les spécialistes ghanéens. En décembre 2018, ce sont 4 jeunes de la zone qui sont partis en Côte d’Ivoire pour une formation de matelot de 2 ans avec l’appui de la société SMT Shipping en charge du transport maritime de la bauxite.

Toutefois, la pierre angulaire du programme de formation est celui mis en place depuis septembre 2018, à savoir le programme de formation des opérateurs miniers : objectif – former 180 opérateurs d’engins lourds issus de la zone d’impact de la mine d’ici l’horizon 2020. Aujourd’hui déjà 67 jeunes soit quasi 1/3 des opérateurs sont entrés en apprentissage. Ils proviennent des districts impactés par le Projet mais également des communes de Douprou, Tougnifily, Mankountan, et sont originaires de 29 villages.

 

Ce programme est financé à 100% par Bel Air Mining et est mis en œuvre par leur opérateur minier Brute, en charge de l’exploitation minière et du transport de bauxite le long de la route minière.

Le représentant de Brut s’est réjoui de la confiance portée à son entreprise par Bel Air Mining.

« Le Projet Bel Air Mining SAS nous a fait confiance et nous a permis de nous implanter pour la première fois en Guinée Conakry en 2018. Au-delà de notre objectif de prendre part au développement du secteur minier guinéen, nous avons pour volonté de contribuer au développement socio-économique de ce pays.

Bel Air Mining nous a confié un volet spécifique de formation aux aptitudes professionnelles des jeunes opérateurs de la zone que nous menons avec notre équipe de 8 formateurs guinéens. L’équipe de formation est également soutenue par un agent communautaire de Brute afin d’assurer une bonne coordination avec les équipes de Bel Air Mining ».

 

Les autorités locales  n’ont  pas également manqué de remercier la société Bel Air Mining pour cette initiative.

« Je remercie vivement les sociétés Bel Air Mining SAS et Brute Guinée pour l’intérêt qu’ils portent aux jeunes, à la formation aux aptitudes professionnelles, à l’emploi et au développement de notre région.

Je me réjouis de la validation des acquis des 11 jeunes ayant intégré la formation en septembre 2018 et d’être là aujourd’hui afin d’être associé à la remise des certificats de fin formation. Les formations aux aptitides professionnelles courtes sont des opportunités de validation d’acquis théoriques et pratiques, et je leur souhaite tous mes vœux de réussite dans le cadre de leur formation.

Aux stagiaires, je prodigue de vifs conseils quant à la nécessité de poursuivre leur carrière et d’intégrer la vie professionnelle au sein de BAM et sous-traitants  avec fierté et sagesse. Vous avez la chance de bénéficier de ce programme qui ne s’adresse qu’à 180 jeunes : soyez-en à la hauteur et faites-en sorte que nous soyons fiers de vous. La mine de BAM a placé ses espoirs en vous : travaillez dur et avec sérieux.

Aux familles des candidats, je vous demande de les suivre avec attention, de les soutenir et de les encourager à être parmi les meilleurs étudiants de leurs promotions afin qu’ils deviennent les meilleurs employés à leur retour ».

 

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles