9.5 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Célébration du 08 mars : Hadja Saran Doussou Condé du « PADES » déplore l’attitude de certaines femmes  

Membre de la coordination nationale du PADES, cette dame a vivement condamné et déploré, ce qu’elle appelle la politisation à outrance de la cérémonie de célébration de la fête internationale de la femme en Guinée. Elle a exprimé face aux hommes de médias, ce samedi, 09 mars 2019 au siège du parti à Nongo.
Hadja Saran Doussou Condé s’est tout d’abord réjouit de la célébration de la fête du 08 mars à travers le monde. Mais parlant du cas spécifique de la Guinée, elle déclare qu’on a fait une fête politisée, ce qui normalement ne devait pas y être. Car poursuit-elle, la fête du 08 mars concerne les femmes du monde entier, alors quand on doit faire une telle fête, on n’a pas besoin de la politisée, a telle indiqué.
Elle poursuit en disant qu’au palais du peuple  tout a été politisé, il y avait deux camps de femmes, l’un favorable au troisième mandat et l’autre  contre. On n’était pas venu pour ça, on était venu pour faire la fête, dit-elle.
Pour lui, cette fête est une occasion de faire la situation quotidiens des femmes à travers le monde et de parler de la politique. Elle ne devait pas être transformé en un lieu de propagande politiques.
<< Quand on vient célébrer cette fête, on doit plutôt parler de la situation des femmes, parler aussi les difficultés auxquelles elles sont confrontés, les violences basées sur le genre et l’inégalité de chance entre les sexes. Mais vraiment, c’est déplorable ce qui s’est passé au palais parce que tout a été chamboulé, franchement je suis très désolé>>, s’insurge t-elle.
Hadja Saran Doussou Condé a qualifié ce comportement des femmes de l’inconscience pure et simple et pense qu’elles ont été manipulées.
<< Je sais que je souffre, personnellement je ne suis pas d’accord avec ces femmes qui sont entrain de  se dire favorable au troisième mandat. Quand on prend une décision il faut la respecter, moi je n’acceptera jamais de faire ça à cause de trois pagnes ou des miettes qu’on me donne pour aller me ridiculiser ou enlever ma dignité, je suis désolée. J’estime que ces femmes là ont été manipulées et vendues >>.
Par rapport au discours tenu par le Président de la République, madame Hadja Saran Doussou Condé estime qu’il est complètement passé à côté. Il devrait focalisé son discours sur le 08 mars, ils aurait revoir sa copie pour tenir un discours digne de l’évènement.
Cette responsable politique du parti des Démocrates pour l’espoir PADES, rappelle que les femmes guinéennes ont beaucoup de problèmes, et qu’elles souffrent énormément.
Facinet Camara
655865079

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles