2.8 C
New York
vendredi, février 3, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Condamnation de sept membres du « FNDC » à Kindia : Bah Oury s’insurge contre la décision rendue

Dans la journée du mardi, 07 mai 2019, sept membres du Front national pour la défense de la constitution ont été condamnés à trois mois de prison ferme par le tribunal de première instance de Kindia. Ces jeunes ont été arrêtés en marge d’une manifestation contre une nouvelle Constitution en Guinée.

Sur les ondes d’une radio de la place ce mercredi 08 mai, le président de l’UFDG renouveau a condamné cette décision du juge du tribunal de première instance de Kindia.

« Je condamne l’arrestation des militants qui ont été arrêtés, ce n’est pas normal, il les libérer parce qu’ils ont le droit d’exprimer leurs pensées », déclare Bah Oury.

Il avant d’ajouter en disant : « le droit de manifestation doit être garanti, le droit de permettre à chaque citoyen de s’exprimer librement sans crainte doit être respecté. La manifestation dès qu’elle est non violente, elle est pacifique doit être permise de manière à faire en sorte qu’une partie du peuple exprimé son point de vue. Mais si on l’étouffe, il va de soi que c’est une minorité qui s’exprime et qui a l’autorité et l’aval du pouvoir en place. Et cela ne serait pas en faveur d’une réelle expression populaire de l’ensemble des citoyens », a-t-il  déploré.

Pour lui, il faut qu’il ait une culture démocratique en Guinée. Si on demande au peuple de s’exprimer, il faut que tout le monde ait les moyens d’informer la population sur les dangers qu’il peut y avoir dans l’initiative de telle action.  Il estime que pour le moment, le président de la république n’a pas déterminé sa position, il n’y a pas lieu de manifester mais plutôt de sensibiliser les citoyens, leur dire que cette modification n’est pas à l’avantage du pays, au contraire, il risque de réveiller le Diable qui est endormi.

« Nous voulons que notre pays reste dans le cap de la stabilité constitutionnelle et politique et de part et d’autre tous les acteurs quelques soient leurs points de vue fasse preuve de responsabilité, de retenue en pensant à la souffrance endurée par les citoyens », lance le président de l’UFDG renouveau.

Facinet Camara

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,692SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles