2.6 C
New York
mardi, janvier 31, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Éducation : Le Young Guinea Student Incubation a réussi la tenue de  son quatrième Panel à Conakry 

Le young guinea student incubation a tenu ce samedi dans une université privée  de la place, son 4 ème panel intitulé  » femme d’influence ». Cette cérémonie visait à montrer que la couche juvénile féminine est aussi capable d’être influente. Plusieurs femmes braves du pays,  notamment Saran Daraba présidente du réseau des femmes pour la paix, Diaka Camara présentatrice de l’émission Top 10, étaient au rendez-vous.

A l’entame de la rencontre, Halimatou Barry a expliqué ce que c’est une femme influente : << Une femme de l’influence, c’est celle qui a la vision, la persévérance, la passion, la confiance, le pardon, la bonne compagnie, de l’audace, du courage, independante. C’est une femme qui est capable de faire une chose et la defendre>>. Parlant des raisons qui ont conduit à la concrétisation de cette initiative, elle a déclaré: << Cette cérémonie consiste à parler de la femme tout entiére, de parler de l’influence qu’une femme peut avoir sur la communauté et sur elle même, pousser les filles à valoriser la beauté intérieure parce que c’est ça la femme. Voilà pourquoi nous avons invité des femmes inspirantes, celles qui leur pousseront à travers leur parcours à se dire oui, je suis capable de quelque chose. Ma plus grande reussite sera de voir dans un à deux ans une fille ici, qui a accepté l’incubation et est devenue une femme de l’influence.>>


De leur côté, les participantes ont livré leur point de vue. Fatoumata Haguibou Barry, chef d’entreprise, est l’une d’entre elles: <<Cet évènement est bien dans la mesure où ça met de l’avant la femme. Ça parle de l’entreprenariat. Celà  va permettre de booster les jeunes et de leur dire qu’ils peuvent reussir. Donc vous jeune, soyez solidaires ! Battez-vous et vous réussirez !>>
Mariama Diallo, étudiante, a aussi profité du micro de fatala-info.net pour s’exprimer <<Vaiment je trouve que c’est un bon évènement. Déjà moi je suis une fille très ambitieuse. Donc ce que ces femmes ont dit sur eux,je pense que je ferai plus que ca. Je suis engage à  travailler et je ferais  plus que ce que Halimatou a fait parce qu’elle m’a beaucoup marquée dans son intervention>>. .
A rappeler que le prochain pannel est annoncé pour le 24 février 2018 à l’université Général Lansana Conté de Sonfonia.

Augustine Gamy 

Pour fatala-infos

Pour Fatala-infos 

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,688SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles