2.8 C
New York
jeudi, février 2, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Évaluation des Sociétés grossistes des produits Pharmaceutiques :  » pas plus que cinq qui respectent les critères de la chaine de froid… » dixit Dr Nyankoye Gomou

La Commission d’évaluation des Sociétés d’importation des produits pharmaceutiques en guinée était devant les médias ce vendredi, 23 août 2019 au département de la santé pour faire l’état des lieu a mi-parcours du processus d’évaluation des Sociétés grossistes. Dans sa communication, Dr Nyankoye Gomou, Directeur national adjoint de la pharmacie et du médicament, membre de la Commission a indiqué que dans l’ensemble, ils ont évalué 50 sur 58 Sociétés d’importation des médicaments annoncées sur la base de 15 critères.

« Nous avons évalué 50 Sociétés sur 58 soit 86%. Les raisons liées à la non évaluation sont entre autres, la non localisation et des refus, on a trouvé certaines Sociétés fermées et partant de là, nous avons présélectionné un certains nombre de Société qui ont répondu à 50% des critères ont été sélectionnées, le chiffre sera validé et diffusé par l’autorité du Ministère de la santé » a t-il déclaré.

Dr Nyankoye Gomou a rappelé que ces Sociétés grossistes ont été évaluées sur la base d’un certains nombre de critères.

« Nous avons adopté une méthodologie, d’abord sur le terrain nous avons fait des interviews pour voir la fonctionnalité des Sociétés, c’est-à-dire nous avons posé des questions à chaque d’établissement pour évaluer la fonctionnalité de l’établissement. En suite, nous avons fait des revues documentaires, nous avons passé en revue un certains nombre de documents dont entre autres le statut juridique de l’établissement, le contrat de travail du pharmacien responsable, l’arrêté de création et de l’exploitation pour se rassurer de l’authenticité. En fin comme méthodologie, Nous avons visité les locaux en l’occurrence les magasins de stockage des médicaments pour se rassurer des bonnes pratiques de distribution », a t-il rappelé.

Le Directeur national adjoint de la Pharmacie et du médicament a souligné que ce résultat sera validé et diffusés par les autorités du Ministère de la santé.

Comme constat général, la Commission d’évaluation note que le stock en produit de santé (médicament) reste très faible à tous les niveaux et en terme de bonnes pratiques qui est ABCD des Pharmacien est resté sans satisfaisant a tous les niveaux. En ce qui concerne la chaîne de froid pour les médicaments sensibles, il n’y a pas eu plus de cinq Sociétés qui ont respecté ces critères.

« Nous sommes à mi-parcours l’évaluation continue, c’est une présélection, nous avons déjà sous nos mains quelques critères plus exigeants encore pour qu’on puisse le minimum des Sociétés possibles à gérer. En perspectives, nous voulons le taux d’importation des molécules du médicament en favorisant la création des unités industrielles. C’est-à-dire nous voulons promouvoir la fabrication locale des médicaments en guinée pour pouvoir embaucher beaucoup de guinéens et diminuer le coût lié à l’achat de ces médicaments » explique le Directeur national de la pharmacie et du médicament, Dr Nyankoye Gomou.

Facinet Camara 655765079

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,692SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles