27.4 C
New York
mercredi, juillet 6, 2022

Buy now

spot_imgspot_img

Guinée : l’OMS et ses partenaires célèbrent la journée mondiale de la santé

L’humanité a célébré ce jeudi, 07 avril 2022, la journée internationale de la santé sur le thème « Notre planète, notre santé. En Guinée, cette journée n’est pas passée inaperçu, l’organisation mondiale de la santé (OMS), en collaboration avec le Ministère de la santé a organisé une cérémonie a cet effet pour conférer un cachet particulier à la commémoration de cette date. La rencontre a regroupé plusieurs membres du gouvernement, des cadres de l’OMS et des partenaires évoluant dans le secteur de la santé.

Dans sa communication, Dr Manengu T. Casimir représentant de l’OMS en Guinée a mis un accent sur les facteurs qui contribuent à la dégradation de la santé humaine, animale et environnementale. Il a fait savoir que l’OMS estime que plus de 13 millions de décès qui surviennent chaque année dans le monde sont dû à des causes environnementales évitables telles que la crise climatique. Un Africain sur trois est confronté à une pénurie d’eau, tandis que près de 400 millions de personnes en Afrique subsaharienne n’ont pas accès à l’eau potable. Pour la Guinée, 70% des ménages n’ont pas accès à des toilettes améliorées, avec les déchets humains non traités dégradent les écosystèmes et la santé humaine . 36% des ménages n’ont pas accès à l’eau potable de qualité. 17% des enfants n’ayant pas accès à eau potable ont développé des maladies diarrhéiques. 57% des Guinéens sont des fumeurs (9% de femmes sur 48% d’hommes) avec des facteurs de risque majeur de cancer et de maladies cardiaques et pulmonaires. Déforestation de l’environnement dû aux activités économiques telles que l’orpaillage et les exploitations minières surtout artisanales.

Poursuivant, il a souligné que le thème « Notre planète, notre santé » met en exergue le lien inextricable entre la planète et notre santé dans sa globalité. A l’orée du troisième millénaire, le continent africain, à l’instar des autres, subit les contrecoups des changements climatiques avec comme conséquences non seulement des crises socioéconomiques mais aussi sanitaires. Il faut souligner que la charge épidémiologique due aux maladies non transmissibles et infectieuses est en augmentation, tout comme l’incidence des problèmes liés au climat.

A la faveur de cette journée, le représentant de l’organisation mondiale de la santé en Guinée a invité le gouvernement, la société civile, les organisations non gouvernementales, le secteur privé et les communautés à travailler main dans la main, à se donner mutuellement les moyens d’action afin de garantir la prestation continue des services de santé essentiels, tout en endiguant l’incidence croissante des maladies liées à l’environnement et à des modes de vie impropres à la santé.

Facinet Camara 620794714.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,382SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner

Derniers articles