4 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Kassory à l’Assemblée nationale: les députés de l’opposition boudent la rencontre


Comme annoncé dans son adresse, le premier ministre après sa rencontre avec la CENI, s’est rendu à l’hémicycle du palais du peuple ce jeudi, 12 septembre 2019 pour échanger avec le bureau exécutif de l’Assemblée nationales. Ibrahima Kassory Fofana était venu demander la position des élus du peuple sur l’organisation des élections législatives et du projet de nouvelle constitution. Les députés des groupes parlementaire libéral démocrate et les républicains ont boudé la rencontre.

Peu après les échanges du premier ministre et les autres députés présents, ces députés de l’opposition ont tenu un point de presse pour expliquer les raisons de leur absence dans la salle.

« Ce n’est pas une question de personne, ce n’est pas parce qu’on veut pas rencontrer Kassory mais l’objet pour lequel il bouge, pour lequel le gouvernement bouge, nous ne sommes pas d’accord », indique Honorable Dembo Sylla de l’UDG

Pour sa part, l’honorable Goyo Zoumanigui, un des députés de l’UFR a déclaré qu’ils ont appris que le président de l’Assemblée Claude Kory Kondiano aurait dit que son institution est d’accord. Mais eux, les députés des deux groupes parlementaires libéraux démocrates et les républicains, rejettent cette position.

« Cette idée de changement constitutionnel, elle est rejetée, vous avez dû suivre ce qui s’est passé à Boke et à Boffa, ceux qui sont allés faire la promotion de la nouvelle constitution ont été chassés. Ça va continuer comme ça, nous n’allons pas nous laisser faire », a t-il indiqué

Dr Fode Oussou Fofana après avoir rejeté la position exprimée par le numéro 1 de l’Assemblée nationale, a envoyé un message à ceux qu’il qualifie de pyromanes.

« Nous voulons informer les pyromanes, ceux qui sont derrière Monsieur Alpha Condé qui pensent qu’ils vont prendre le pays en otage qui imaginent qu’ils sont capables de nous imposer une nouvelle constitution, qui pensent qu’ils sont capables de faire le référendum, nous les informons que nous sommes prêts. Ce n’est pas la peine de continuer à contourner lorsqu’ils vont franchir le cap, ils verront le peuple devant eux », déclare t-il.
Il ajoute: » Nous sommes prêts, nous sommes prêts à les affronter, mais il n’y aura pas de nouvelle constitution, il n’y aura pas de référendum, il n’y aura pas de 3eme mandat, Monsieur Alpha Condé ne sera pas président après 2020, il partira de gré ou de force ».

Ces opposants au régime actuel sont tous unanimes que le président Alpha Condé veut s’éterniser au pouvoir. Pour cela ils se disent être déterminés pour lui barrer la route.

Facinet Camara 65576507

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles