3.7 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

La lettre d’invitation adressée au PADES: Dédé Dioubate rejette par faute de dénomination correcte du parti

Comme voulu par le President de la Republque, Ibrahima Kassory Fofana poursuit sa série de consultation des guinéens sur la tenue prochaine des élections législatives et le projet de nouvelle constitution. Après l’invitation d’une première vague des acteurs à consulter, le parti des démocrates pour l’espoir (PADES), dont le nom ne figurait pas sur cette première liste a lui aussi reçu sa lettre d’invitation ce samedi, 14 septembre 2019.

La Coordinatrice nationale du PADES chargée des affaires politiques qui a reçu la lettre, dit avoir constaté avec regret que le nom de son parti a été omis dans la lettre.

« Aujourd’hui on nous envoie la lettre d’invitation du PADES même le nom du parti on n’a pas pu lire. Ils disent le parti du développement social PADES, dès que j’ai vu ça, j’ai donné à celui qui l’a envoyé. On a bien envoyé notre lettre aujourd’hui, mais je l’ai renvoyé parce que ce n’est pas le nom du PADES qui est écrit dans la lettre », explique Hadja Dédé Dioubate.
Poursuivant son intervention, la coordinatrice du PADES s’est prononcée sur le motif de la lettre.

« Le PADES est dans une dynamique qui est le FNDC, cette structure est droit dans ses bottes, on a dit que nous ne prenons pas part à un projet de troisième mandat, on ne prend pas part à un projet de référendum, à un projet de tripatouillage ou de changement de constitution. Alors si le premier ministre appelle les partis politiques par rapport à ça, je pense qu’on ne va pas le rencontrer. S’ils nous envoie la lettre de façon correcte on va l’a prendre mais ça ne veut pas dire qu’on va participer parce que le PADES est dans la dynamique du FNDC », a t-elle déclaré

La Coordinatrice nationale des affaires politiques du PADES souligne que si c’est pour la consultation sur le changement constitutionnel ou du 3eme mandat qu’on leur envoie la lettre, c’est inutile parce que leur position est déjà connue. « Je crois que la consultation est finie là, en tant que membre du FNDC, notre consultation est déjà faite, on s’est mis d’accord sur un certain nombre de choses et par rapport à cet accord là, nous n’allons pas répondre quoi que se soit. S’il y a lettre d’invitation, c’est la coordination du FNDC qui va la répondre, mais pas le PADES en tant que tel », précise Hadja Dédé Dioubate.

Facinet Camara 655765079

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles