2.2 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Le parti RGP met en pièce le FNDC : « c’est un regroupement d’Associations illégales…qui constitue une menace sérieuse pour la démocratie en Guinée »

Dans une déclaration rendue public ce jeudi, 20 juin 2019, lors d’une conférence de presse au palais du peuple sur la nécessité d’une nouvelle constitution pour la Guinée, le Parti Guinéen de la Renaissance (PGR), a tiré à boulet rouge sur le Front National pour la Défense de la Constitution. Pour les responsables du PGR, le FNDC et tous ceux qui s’opposent à la nouvelle constitution doivent obligatoirement se conformer à l’article 7 suscité, au cas échéant, ils se feront disqualifiés par leur manque d’esprit républicain et patriotique.

Le conférencier a dans son intervention, indiqué que les membres du Front National pour la Défense de la Constitution soutiennent à tort, en disant que quiconque parle de révision constitutionnelle de la Constitution du 7 mai 2019 doit faire l’objet de poursuite judiciaire devant la Cour Pénale Internationale (CPI) d’une part et d’autre part, fera l’objet d’une opposition sans pitié du front. Il estime que la transmission d’un(e)  prétendue  promoteurs de révision ou d’amendement constitutionnel ou d’une nouvelle constitution à la CPI, c’est se méprendre et mal connaître le mandat dévolu à cette institution onusienne.

Peut-on faire confiance à un tel front a esprit anti républicain et antidémocratique qui prône et encourage la violence et qui agit en violation de l’article 7 de cette même constitution qu’il prétend défendre?, s’interroge les leaders parti avant de dire que l’article 7 alinéas 1 et 2 de la Constitution dispose que: « chacun est libre de croire, de penser et de professer sa foi religieuse, ses opinions politiques et philosophiques. Il est libre d’exprimer, de manifester et de diffuser ses idées et opinions par la parole, l’écrit et l’image... ».

Ceci justifie en toute raison que ce groupement d’association illégales et de contre nature est une menace sérieuse pour la démocratie, le respect de l’autorité de l’État, de l’État de droit, de la pluralité d’opinion, de la paix, de la cohésion nationale et de la justice sociale, sans lesquelles aucun développement n’est envisageable a plus forte raison possible dit-on.

Facinet Camara

655765079

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles