2.8 C
New York
vendredi, février 3, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Nouvelle Constitution pour la Guinée : la Coalition Nationale des Organisations de la Société Civile y adhère

Dans une déclaration rendue public ce mardi, 18 juin 2019, la coalition nationale des organisations de la société civile se déclare favorable à une nouvelle constitution pour la Guinée. Mais devant les journalistes, les conférenciers non pas pu justifier leur position par manque d’argument. Ils se sont juste contents de faire que, la déclaration.

Ils n’ont pas permis aux journalistes de leurs poser des questions pour éclairer la lanterne des uns et des autres sur la position qu’ils viennent d’afficher. Cela, malgré l’insistance de certains journalistes à leur poser des questions. Cette attitude que certains ont déplorée laisse planer beaucoup de doute sur la capacité des responsables de la CONASOC à pouvoir défendre leur position devant les population et la faire accepter.

Déjà, dans la déclaration, on y trouve des arguments comme quoi la constitution actuelle est dénuée de toute légitimité constitutionnelle. A cela s’ajoute, dit-il, la non prise en compte du rôle prépondérant des autorités morales (sages, coutumières, religieux), du foncier rural et urbain, de l’école obligatoire des enfants, du travail force des enfants, de l’interdiction de la mutilation féminine. Des arguments que d’aucuns estiment légers et inopportun en ce sens que les lois organiques prennent en compte déjà tous ces problèmes qu’ils viennent d’évoquer.

Le paradoxe est que la CONASOC et ses allies se proposent déjà de mettre en œuvre une observation citoyenne pendant la période du référendum. 

Facinet Camara

620794714

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,692SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles