12 C
New York
lundi, janvier 30, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Championnat guinéen : Grogne des supporters du Horoya ‘’qu’est-ce qui s’est-il passé au stade ? 

Les supporters du Horoya AC ont montré leur mécontentement ce mercredi 4 avril contre l’administration du club. C’était lors du match du champion de guinée face au wakry de Boké au stade du 28 septembre de Conakry. Si tout était rose au sein de l’équipe des supporters du Horoya, c’est tout à fait le contraire qui s’est produit hier dans la soirée. Ces hommes en tam-tam reprochent leur ignorance vis-à-vis de leur patron. Pourtant ils font le maximum dans le match au même titre que les joueurs nous dit-on. 

Ils ont fait la démonstration de force ce mercredi !
Pas de bruit, aucun geste n’a été observé dans la tribune des supporters des rouges et blancs de Matam. Le 12e homme du Horoya a suivi le match en simple spectateur.
Qu’est-ce qui s’était passé réellement ?
Après le match nous avons cherché à comprendre ce silence de cimentier inattendu des supporters du club de Matam. Rencontrer, le responsable des percussionnistes n’a pas hésiter un mot à nous décrire le contexte de cette grogne. «  Nous voulons faire comprendre au public que quand-on entend parler d’un club, c’est les supporters. Après les joueurs, ce sont eux qui doivent prendre la parole. L’administration du Horoya doit montrer à tout le monde qu’il a les meilleurs supporters en Guinée. Ce, à travers l’habillement, l’équipement (instruments) et l’accompagnement financier. C’est ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Suite à ces problèmes, nous avons plusieurs fois rédigés des lettres pour rencontrer le président Antonio Souare, impossible. Voilà des raisons de ce refus de supporter »  témoigne, Jacques Dantouma Soumah.
Le chef de l’animation quant à lui, énumère d’autres difficultés qu’il déplorer au sein de l’administration du Horoya. «  Je vous l’avoue que le vrai problème, c’est l’affaire d’attribution des tickets aux supporters. Nous sommes au nombre de 100, mais 80 sont fréquent au stade et les 20 sont empêchés par les cours dans les écoles. Nous savons que la ligue ne donne que 20 tickets à chaque club et le reste, ce sont les équipes qui les payent. A ce niveau, ils refusent et nous sommes parfois obligés de payer nous même les tickets. Malgré que la grande partie d’entre nous, sont des élèves et étudiants. J’ai rencontré le président Antonio Souare une fois pour ce même problème et il m’a fait savoir qu’il avait déjà donné des instructions a son staff technique pour afin trouver solution. Malgré tout, le même fait perdure. Voilà ceux pourquoi nous avions décidé de n’est pas supporter jusqu’à ce qu’ils trouvent solution » a déploré Moussa Diakité.
A la pause du match, les joueurs du Horoya AC ont lancé  des propos hostiles aux joueurs, « zero-zero-zero » d’un ton de désespoir total. Ces hommes du douzième élément du Horoya déplorent les bienfaits de leur président qui pour eux, sont toujours mal récompensé  par son entourage.

Mohamed Diakite
Pour fatala-infos
623 94 13 72

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,683SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles