4 C
New York
vendredi, janvier 27, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Mines : le secteur extractif guinéen a généré plus de 4mille milliards GNF en 2017

Initiative pour la transparence dans les industries extractives ITIE guinée a publié son rapport de 2017 ce mercredi, 12 juin 2019, au Ministère des minés et la géologie. Ce rapport de 22 pages a été réalisé par un cabinet international BDO, c’est son représentant Maher Kabsi a présenté le document.

Ce rapport résume les informations sur la conciliation des revenus fiscaux et non fiscaux provenant du secteur extractif en Guinée. Les entreprises extractives et les organismes collecteurs (régies financières et autres Administrations) ont rapporté respectivement les paiements et les revenus prévus par l’exigence 4.1 de la Norme ITIE.  

Ce rapport indique que les revenus générés par le secteur extractif pour l’exercice 2017 totalisent un montant de 4548,2 milliards GNF dont 99,96% proviennent du secteur minier et 0,04% proviennent du secteur hydrocarbures. Ces revenus proviennent des paiements des sociétés extractives et des autres revenus provenant du secteur. 

Le secteur de bauxite a engrangé un total 3448,1 milliards GNF soit 75,81%; Or 1002,6 milliards GNF soit 22,04%; Carrière 53,9 milliards soit 1,19% fer 30,5 milliards GNF soit 0, 67%; Diamant 11,4 milliards GNF soit 0,25%. Le montant total du secteur minier est de de 4546,5 milliards GNF soit 99,96%. Total du secteur hydrocarbures 1,8 milliards soit 0,04%. Autres revenus provenant du secteur extractif est de 170,9 milliards GNF. Les paiements des sociétés extractives se sont élevés en 2017 à 4.377,4 milliards GNF.

 

Les entreprises de l’État opérant dans le secteur extractif ont totalisé en 2017 un montant de 315,3 milliards GNF. La contribution de ces entreprises étatiques dans le budget national de développement et leurs dépenses quasi fiscales de l’État totalisent un montant de 16,6 milliards en 2017, provenant essentiellement du secteur minier. 

Le même rapport souligne que  revenus recouvrés par le budget de l’État en 2017 ont totalisé un montant de 4 162,8 milliards GNF dont 4 093,8 milliards GNF provenant des paiements fiscaux des sociétés extractives. La contribution des entreprises de l’État au cours de la même période s’est élevée à 2,3 milliards GNF représentant ainsi 0,06% du total des recettes budgétaires de l’État provenant du secteur extractif.

Dans le rapport, on note également que les revenus du secteur extractif ont augmenté de 1 1440,0 milliards GNF (soit une hausse de 46,33%) passant de 3 108,3 milliards GNF en 2016 à 4 548,3 milliards GNF en 2017. Ils indique que cette augmentation est due essentiellement à la hausse de la production et l’exportation minière en 2017.

 Les rapporteurs signalent que sur la base des données économiques détaillées au niveau de la sous-section 4.6 et sur la base des données fournies par le bureau de stratégie et de développement (BSD) du Ministère des mines et de la géologie, la contribution du secteur extractif dans le PIB est 15%, les recettes budgétaires de l’État 32%, les exportations 78% et l’emploi 0,4%.

Le président du comité de pilotage de l’ITIE guinée s’est réjouit de cette avancée qu’il qualifie de considérable enregistrée dans le secteur extractif guinéen.

Facinet Camara 620794714

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles