4 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Buy now

spot_imgspot_img

Coyah : une ONG organise un atelier sur la sécurité routière

Ce samedi, 23 février 2019, l’ONG organisation guinéenne de la citoyenneté, OGC, organise un atelier de deux jours dans la maison des jeunes de Coyah. Cet atelier a pour thème « journée de concertation, de sensibilisation sur la sécurité routière et la citoyenneté. La cérémonie d’ouverture a connu la présence de plusieurs citoyens de Coyah et ses environnants, dont les conducteurs des engins roulants, la police routière, les usagers de la route et les responsables communaux.

L’ONG OGC depuis plus de 5 mois, continue à sensibiliser les citoyens sur les dangers liés au non respect du code de la route qui cause les accidents qui sont souvent mortels. Et ces accidents sont fréquents partout en Guinée, de la capitale Conakry, à l’intérieur du pays.
Pour diminuer un peu cette situation, l’organisation guinéenne de la citoyenneté a organisé cet atelier à Coyah.

« La sécurité routière est une préoccupation majeure, c’est pourquoi depuis 6 mois environ, nous sous sommes attelés à faire des enquêtes sur la problématique liée aux accidents de la circulation en général, plus particulièrement les motos (mototaxis) dans la zone spéciale de Conakry et les régions naturelles de la Guinée. Les résultats obtenus au cours de ces enquêtes nous ont permis de continuer le combat avec nos maigres moyens sans financement aucun. Ce qui est un acte citoyen.

Après la première conférence ministérielle mondiale sur la sécurité routière, accueillie par le gouvernement de la fédération de la Russie en Novembre 2009, l’assemblée générale des nations-unies a officiellement proclamé une décennie d’action pour la sécurité routière 2011-2020en mars 2010. Le rapport de l’OMS indique que chaque année, les accidents de la circulation font 1 300 mille tués, le plan d’action de la décennie veut réduire ce taux à 7 mille 500 d’ici à 2020.
Si toutefois l’objectif de la décennie n’est pas atteint, on passera de 1 300 mille à 1 900 mille tués d’ici à 2030.

Les différents chiffres montrent à suffisance la préoccupation de notre ONG organisation guinéenne de la citoyenneté quant à la protection de vie de nos concitoyens face à ce danger qui est de plus mortels », a déclaré le président de l’ONG OGC Alseny Oumar Diallo.
Cette initiative de l’organisation guinéenne de la citoyenneté a été très bien appréciée par le vice maire de la commune urbaine de Coyah.

« nous sommes très contents de fait que l’ONG organisation guinéenne de la citoyenneté ait décidé d’organiser cet atelier de deux jours ici à Coyah dans le cadre de la sensibilisation des citoyens sur la problématique liée à la sécurité routière. Aujourd’hui, la plupart des nos jeunes pratiquent les mototaxis pour subvenir à leurs besoins. Mais ces jeunes conduisent ces mototaxis comme ils veulent, et cela cause beaucoup d’accidents. Et si cette ONG vient ici pour sensibiliser la population, on ne fait qu’apprécier l’initiative », s’est réjouit Amara Bangoura.

ML KABA

Coyah pour Fatala-infos.net
655326966

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Derniers articles